Venez à la 9ème édition de la Bourse Horlogère de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Le 13 novembre aura lieu la 9ème édition de la Bourse horlogère de Genève à l’Hôtel Metropole organisée par la SGAH (Société genevoise des amateurs d’horlogerie). Dans cette optique, nous avons interviewé son Président, Angelo Di Stefano.

bourseLa SGAH est une société à but non lucratif qui regroupe des amateurs d’horlogerie. L’activité principale de cette association est d’organiser la Bourse horlogère de Genève. Elle a été créée, car même si la ville occupe une place importante dans le monde de l’horlogerie, il n’y existait pas de bourse.

En effet, à Genève ont lieu les ventes faites par les grandes maisons de vente aux enchères qui sont organisées durant le mois de novembre. « Mais il n’existait pas de Bourse horlogère comme celle organisée sur le canton de Vaud, à la Chaux-de-Fonds ou en Suisse alémanique. C’est pourquoi nous avons décidé de créer la Bourse horlogère de Genève en 2008 », explique Angelo Di Stefano.

Une bourse donne l’opportunité de réunir des marchands, des collectionneurs et des amateurs qui peuvent venir vendre ou échanger des montres, mais aussi des accessoires, des outils ainsi que des dérivés qui ont un lien avec le monde de l’horlogerie. C’est un endroit où les vendeurs, les acheteurs ainsi que les amateurs peuvent venir se rencontrer et échanger leur expérience, parler de leur passion et créer des liens. La différence par rapport à une vente aux enchères est qu’une bourse est accessible au plus grand nombre.

La SGAH organise la Bourse horlogère de Genève chaque année, à la même période que les ventes, car ces dernières attirent énormément de monde. Cela permet à la Bourse de profiter de l’afflux de marchands, de collectionneurs ou d’acheteurs qui viennent pour les ventes aux enchères et qui se rendent aussi à la Bourse pour dénicher des pièces rares, aussi bien pour eux que pour des tiers.

La SGAH a été créée dans un but non lucratif pour donner une légitimité à la Bourse Horlogère. La première bourse a eu lieu en 2008 et maintenant, il s’agit de la 9ème édition. Elle est connue et reconnue dans le milieu des collectionneurs en Suisse et à l’étranger.  « Nous avons d’ailleurs souvent la visite de marchands Japonais qui viennent participer aux enchères », ajoute Angelo Di Stefano.

Les exposants sont au nombre de 25 et viennent de toute la Suisse et parfois même de l’étranger. Pour ce qui est des visiteurs, il s’agit d’un certain nombre d’amateurs et de collectionneurs. « Nous avons beaucoup de manufacturiers à Genève. Souvent les personnes qui travaillent dans le domaine de l’horlogerie sont des amateurs passionnés, voire des collectionneurs. C’est une partie des personnes qui viennent à la bourse, mais il y a parfois même des marchands étrangers à la recherche d’une montre vintage ou de pièces diverses. Il ne faut pas oublier que Genève est un bassin horloger et qu’il y a énormément de passionnés », nous explique le Président de la SGAH.

La Bourse horlogère est une bourse de montres vintage, même si plus rarement, on y trouve quelques montres neuves. La plupart des montres exposées sont des montres de deuxième main, des montres vintage de collection ou des montres de poche, mais on y présente également beaucoup de matériel horloger, des cadrans, des bracelets ou de l’outillage. Il y aussi de la littérature, telle que des livres sur l’horlogerie, des manuels techniques, mais aussi des gadgets, comme par exemple une casquette à l’effigie d’une marque connue.

Comme pour tout autre objet de collection, l’avenir de la montre de collection est lié à la conjoncture actuelle, qui n’est pas très bonne pour l’horlogerie. Néanmoins, pour les pièces importantes, il existe toujours de la clientèle, des collectionneurs disposés à dépenser des sommes importantes. Mais ces pièces se trouvent plutôt dans les ventes aux enchères. A la bourse, on peut trouver des montres de marque, mais surtout de jolies montres vintage qui ont 30, 40 voire 50 ans et qui fonctionnent relativement bien à des prix abordables.

Alors si vous cherchez du vintage, si vous êtes passionné, amateur, ou vous voulez faire estimer où vendre votre montre ou enfin, si vous êtes tout simplement curieux, n’hésitez pas et venez faire un tour à la Bourse horlogère de Genève le dimanche 13 novembre 2016 de 9h30 à 16h30 à l’hôtel Metropole entrée gratuite. Pour en savoir plus : http://www.sgah.org/acceuil.php.

Loris Campanelli Loris Campanelli

Répondre aux demandes de mes clients ainsi que fournir un service de qualité sont mes priorités. Organisé et méticuleux, je me plais à évoluer dans un domaine où les tâches son diverses et le stress omniprésent. Je suis Chef de secteur. Par mon action, je planifie le travail de mes équipes, je réponds aux demandes de mes clients, je m’occupe des salaires ainsi que de la facturation et enfin je remonte les informations à ma direction. Positif et ouvert de nature, je m’adapte rapidement à toute nouvelle structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.