L’urgence de changer nos modes de consommations !

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de la « Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat », la chambre de l’économie sociale et solidaire APRES-GE nous donnait rendez-vous lundi 12 novembre dernier, pour une conférence sur le thème « Vers une économie collaborative, sociale, solidaire et écologique ».

Cela a été l’occasion de procéder à un tour d’horizon des pratiques de consommations en cours et de montrer des exemples au sujet de l’économie collaborative durable de la région lémanique et à travers le monde.

conference 1

 Si tous les humains vivaient comme en Suisse, il faudrait 3,3 planètes pour subvenir à nos besoins

“Quatrième révolution industrielle”, “Plateformes collaboratives”, “Big Data”, plusieurs thématiques comme celles-là ont montré combien le sujet est vaste, à tel point que les intervenants auraient eu besoin de plus d’une semaine pour en parler.

Cette rencontre a donné un aperçu de la façon dont la nouvelle économie collaborative durable se met en place.

Depuis le mois d’août, l’humanité vit à crédit. Cette date est appelée le “World Overshoot Day”, c’est à dire le jour où la population mondiale a consommé toutes les ressources que la planète peut renouveler en une année.

L’étude menée par l’ONG Global Footprint Network – en partenariat avec le WWF – relève que ce moment survient de plus en plus tôt chaque année.

Actuellement pour subvenir à nos besoins, il nous faut l’équivalent de 1,7 planète. Si tous les humains vivaient comme en Suisse, il en faudrait 3,3 pour renouveler tout ce que la nature procure.

Malheureusement, notre Terre n’est pas cette corne d’abondance que nous imaginons et si l’on veut inverser ce déclin, il nous faut impérativement réinventer notre économie et nos modes de consommation.

Voilà un des constats “non-négociables” auquel est parvenu cette conférence.

Les technologie et les connaissances sont là, à nous de les partager et d’informer dans le but de transiter vers une économie de la durabilité.

Alors, sommes-nous prêts à changer nos modes de consommations ?

 

Sources: http://www.footprintnetwork.org/

Crédit photos : Muriel Besse

Sebastien Sixt Sebastien Sixt

Graphiste depuis bientôt vingt ans et directeur artistique durant les huit dernières années pour un magazine de luxe équestre, j’ai acquis une solide expérience dans le print et l’édition. – Un parcours dans diverses structures, me permet de m'adapter et d'évoluer rapidement. – Mon intérêt pour l'écologie m’amène aujourd'hui, à me former en parallèle de mon activité, comme conseiller en développement durable et de créer des projets autour de cette thématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.