Cloud : Microsoft arrive en Suisse

Print Friendly, PDF & Email

Nous inaugurons aujourd’hui une série d’articles sur les questions relatives aux Sciences & Technologies. Nos experts vont nous éclairer sur des notions qui font partie de notre vie courante, mais qui restent obscures pour la plupart d’entre nous. Le but de ces articles consiste à rendre facilement compréhensibles ces notions et ces univers complexes et spécialisés. Stay tuned !

Au printemps dernier, Google avait été le premier à activer un cloud local en Suisse. Microsoft l’annonçait depuis plusieurs mois et c’est désormais chose faite : son cloud 100% suisse vient d’être lancé, réservé pour l’instant à 30 clients partenaires qualifiés de “Early Adopters”. Parmi ceux-ci nous trouvons UBS, Skyguide, la ville de Zoug, la Mobilière ou encore Swisscom, ce dernier n’ayant pas tardé à faire savoir que ses services Azure peuvent dorénavant être “Swisscom délivrés depuis l’infrastructure suisse de Microsoft”.

Avec deux centres de données basés à Genève et à Zurich, la firme de Redmond compte intégrer d’autres clients lors d’un processus géré étape par étape. D’ici 2020, tous leurs services utilisant le cloud devraient être disponibles de manière généralisée depuis les régions suisses : Azure, Office 365, Dynamics 365, Power Platform (qui regroupe les solutions Power BI, PowerApps et Microsoft Flow).

 

Le cloud : Nouveau modèle économique ?

Des datacenters locaux étaient un réel besoin, les entreprises ayant toujours été frileuses de voir leurs données stockées dans d’autres pays.

Marianne Janik, CEO de Microsoft Suisse, explique : “Les centres de données cloud de Microsoft sont pour nous un investissement en Suisse – pour la Suisse. Lors de discussions avec nos clients, il est apparu très clairement que le stockage local des données est extrêmement important pour eux. Nous sommes très fiers de pouvoir le garantir. Le cloud s’est imposé dans le monde entier comme une plate-forme d’innovation. Aujourd’hui, en Suisse, nous nous trouvons également à un tournant. Les entreprises ont été activement impliquées dans le cloud. Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir si, mais quand et comment migrer vers le cloud.”

Grâce à cette nouvelle solution, qui ajoute un niveau supplémentaire de contrôle et de sécurité et qui aidera les institutions à se conformer aux exigences réglementaires, il est évident que certaines barrières psychologiques vont tomber.

Urs Lehner, responsable des clients commerciaux de Swisscom, déclare: “L’offre permet aux petites et grandes entreprises d’utiliser les dernières technologies de manière simple et sécurisée afin d’organiser leur informatique de manière plus efficace et de croître avec de nouveaux modèles économiques.”

Source :  BalticServers.com via wikipedia.org

Patrick Lecoultre

Patrick Lecoultre


Expert en gestion des accès et des identités (notamment sur Active Directory) durant plus de 10 ans, je me spécialise actuellement en cyber sécurité et plus spécifiquement en Penetration Testing (PenTesting) avec des cours online et des certifications : Administration réseau, Python, Linux, Kali Linux, SamuraiWTF, Nessus, Metasploitable, CompTIA Security+ (SY0-501) etc..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.