Le réchauffement climatique et ses conséquences

Print Friendly, PDF & Email

Les calottes glaciaires au Nord fondent, des feux de forêt en Sibérie, les températures dans le cercle arctique battent des records. Ce mois de juin a été le plus chaud jamais enregistré, à égalité avec celui de 2019.

Le Groenland

Selon certains experts et autres scientifiques, la calotte glaciaire du Groenland va irrémédiablement fondre et ce même si le réchauffement climatique devait s’arrêter aujourd’hui. Cela s’explique par le fait que les chutes de neige ne compensent plus les pertes de glace.

La fonte du Groenland devrait contribuer à hauteur de 10 à 12 cm la montée des eaux d’ici 2100, de ce fait, la fonte de la calotte glaciaire n’est pas seulement une conséquence du réchauffement climatique mais également une cause.

En effet, plus la glace fond moins les rayons du soleil sont réfléchis, ces derniers sont donc absorbés et en conséquence, réchauffent notre atmosphère.

La ceinture tropicale

Découvert pour la première fois en 2006 puis confirmé et expliqué par une étude parue dernièrement, la ceinture tropicale est en train de s’étendre depuis ces 40 dernières années. Cette découverte confondait les scientifiques qui, aujourd’hui, sont capables d’expliquer ce phénomène.

Cette étude, parue dans la revue « Journal of Geophysical Research : Atmospheres », suppose que ce changement est causé par le réchauffement des océans qui est lui-même causé par le réchauffement climatique.

Ce phénomène pourrait avoir des conséquences sociales et économiques sans précédent. Des régions, déjà en pénurie d’eau, pourraient connaître des sécheresses violentes et même des feux sauvages. Cela pourrait également modifier la trajectoire des tempêtes qui toucheraient des zones d’habitations plus fragiles. Sans parler des canicules, qui seront de plus en plus fréquentes et violentes.

Feux de forêt en Sibérie

Depuis le mois de février, la forêt sibérienne est en proie aux flammes. Cet immense incendie est en train de ravager toute la végétation de la région de Krasnoïarsk, au cœur de la Russie. Cette région est coutumière des feux de forêts qui sévissent chaque été, mais cette année cela s’est manifesté beaucoup trop tôt par rapport à l’accoutumée.

La Russie connait, en ce moment, une chaleur exceptionnelle, qui favorise, de manière non négligeable, les feux de forêts. Une température de 38 degrés a été enregistrée dans la station de Verkhoïansk, au nord de la Sibérie orientale.

Ces incendies sont une véritable catastrophe écologique. Ces feux ont déjà rejetés plus de 56 millions de tonnes de CO2 , soit l’équivalent des émissions annuelles d’un pays comme le Portugal. L’atmosphère déjà bien chaud, se retrouve réchauffé d’avantage par le rejet de CO2 à tel point qu’il menace de faire fondre le permafrost, ce qui pourrait entraîner des fuites massives de méthane. Le 29 mai dernier, une gigantesque marée noire s’est produite près de la ville de Norilsk au Krasnoïarsk. Elle a été causée par la fuite d’un réservoir de diesel endommagé par la fonte du permafrost.

L’Homme et ses activités

En conclusion, l’Homme et ses activités ont causé et continuent de causer bien de changements au fil du temps, privilégiant l’économie à l’écologie. Il a modifié son environnement de par son comportement. À tel point que cela ne lui a pris que quelques dizaines d’années pour défaire ce que la nature a pris des milliers d’années à faire.

Ces changements se remarquent tout autour du globe et même à Genève qui subit de plus en plus de canicules au fil des années.

Malheureusement, les fragiles évolutions des mentalités et des lois ne rattraperont jamais la vitesse à laquelle l’environnement se dégrade.

Sources:

Rechauffement climatique et fonte calotte glaciaire, Groenland aurait atteint un point de non retour

Incendies-images siderantes en Sibérie

Rechauffement climatique: c’est à cause de nous

Crédit image :Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.