EcoFont : Faites des économies, imprimez des trous !

Print Friendly, PDF & Email

ecofont

Des petits trous, des petits trous… voilà l’idée originale qu’a développée la société Spranq avec ecofont®.

Il s’agit d’une police de caractère écologique et économique constituée de points blancs, indétectables tant que le corps de la police reste inférieur à 14 points. Selon les réglages, il est possible d’économiser jusqu’à 50% de votre toner ou cartouche d’encre et, par la même occasion, d’augmenter considérablement leur durée de vie.

Outre le fait que les toner et cartouches d’impression sont très onéreux, ils sont également très polluants – PVC, solvants, oxydes métalliques, métaux lourd – et mettent en moyenne plus de 450 ans pour se décomposer.

« Y a pas de quoi devenir dingue ! » selon Spranq. Le logiciel s’installe « sans prise de tête », d’un simple clic et sans rien changer à votre document. Celui-ci bascule directement vers ecofont® et s’imprime tout simplement.

Ecofont® est disponible, uniquement sous Windows, avec un abonnement de 7€ par année pour une utilisation personnelle, 10€ pour une petite entreprise et un plan adaptable pour les grosses entreprises.

 

ecofontUn trou de mémoire ?

Voici nos rappels s pour économiser du papier et de l’encre :

  • N’imprimez que ce qui est vraiment nécessaire
  • Privilégiez l’impression recto-verso et noir et blanc
  • Configurez votre imprimante en mode « économie » ou « brouillon »
  • Utilisez du papier recyclé ou du moins labellisé FSC
  • Éteignez les imprimantes quand elles ne sont pas ou peu utilisées
  • Rechargez ou recyclez vos cartouches. Il y a même un programme de recyclage mis en place par la croix rouge : www.jeder-toner-zaehlt.ch/fr
  • Utilisez des encres « alternatives » comme l’encre solide ou l’encre végétale

Sur le long terme, ecofont® s’avère être une bonne solution économique et sans aucun doute un geste écologique.

Nous attendons avec impatience la version pour Mac.

Source : ecofont.com
Photos © ecofont

Sebastien Sixt Sebastien Sixt

Graphiste depuis bientôt vingt ans et directeur artistique durant les huit dernières années pour un magazine de luxe équestre, j’ai acquis une solide expérience dans le print et l’édition. – Un parcours dans diverses structures, me permet de m'adapter et d'évoluer rapidement. – Mon intérêt pour l'écologie m’amène aujourd'hui, à me former en parallèle de mon activité, comme conseiller en développement durable et de créer des projets autour de cette thématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.