Les femmes, la guerre et le CICR

FavoriteLoadingPlacer dans les favoris
Print Friendly, PDF & Email

Les femmes qui vivent dans des pays déchirés par la guerre sont souvent présentées comme des victimes. Elles font partie des millions de personnes qui ont été brutalement arrachées de leur foyer et de leurs moyens de subsistance. La grande majorité des personnes disparues ou tuées lors des guerres étant des hommes, la responsabilité douloureuse d’essayer d’élucider leur sort retombe sur les femmes de la famille. Par conséquent, elles sont exposées à un plus grand risque de violences sexuelles et de mauvais traitements de manière générale.

Cependant, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), est une des organisations qui protège et assiste les victimes. Mandaté par la communauté internationale, le CICR promeut l’idée que les femmes ne sont pas vulnérables en tant que telles.  Au contraire, s’il soutient les femmes qui sont exposées à différentes formes de violence, le CICR montre aussi des exemples de femmes qui démontrent une force remarquable en temps de guerre.

Le conflit en Syrie

À cause des conflits en Syrie, des millions de personnes ont été forcées à quitter leurs maisons ou à fuir leur pays. Nejmah, qui a tout juste 14 ans et qui vient de la périphérie de Damas, donne des cours de lecture, d’expression écrite, de mathématiques et de sciences aux jeunes enfants à un camp de réfugiés à Ketermaya, Liban. « J’espère que les cours vont leur permettre d’oublier leurs problèmes et la perte de leurs personnes aimées, » dit-elle.

Siba, mère de famille qui a fui le conflit du nord de la Syrie pour se rendre en Turquie, a pris des cours de turc pour aider sa famille. Après sept mois, elle a commencé à travailler dans une société de télécommunications et puis à l’hôpital en tant que traductrice.

Cette année, les équipes du CICR en Syrie ont mené 55 opérations au-delà des lignes de front, apportant de la nourriture, de l’aide d’urgence et de l’eau potable à des millions de personnes. Ce type d’aide pourrait améliorer directement le niveau de vie de nombreuses femmes et de leurs enfants.

 

Pour plus d’informations: International Women’s Day: Support and protect women coping with conflict in SyriaCrise en Syrie

Sources : Les Femmes et la Guerre, Comité international de la Croix-Rouge PDF

Crédit photo: Shutterstock

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Christine Fashugba Christine Fashugba

I am a professional personal assistant that welcomes a good challenge. My background in journalism and editing gives me the multidisciplinary networking, writing and research skills toolbox, that all good personal assistants require.

From a one-man band journalist, interviewing humanitarian actors, to a keen team player, collaborating with other personal assistants to organise visiting delegations’ schedules, I find ways to achieve company objectives.

I am international. I’ve lived in four countries and am a fluent French-speaker, with several years of detail-oriented administrative experience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *