Une grainothèque au cœur de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Début mars, Genève a ouvert sa première grainothèque, “1203 graines”, un lieu d’échange accessible à tous. Chacun peut venir y déposer, échanger des graines de fruits, légumes, fleurs et plantes.

Ce projet a pour but de favoriser les échanges, de cultiver la biodiversité, de contribuer à une culture respectueuse de l’environnement et de promouvoir les variétés adaptées à la région.

La grainothèque a été créée dans les locaux de la bibliothèque de Saint Jean par une association de jardinage urbain, “les Jardins des Délices”.

Son but est le développement des variétés adaptées à la région, afin de revaloriser le patrimoine local. Elle permet aussi de favoriser l’échange, les rencontres et la découverte.

Dotée d’un apport initial fourni par certaines associations de jardinage, le public viendra par la suite avec ses propres graines à échanger.

Les seules conditions sont d’apporter des graines non standardisées, biologiques et de ne pas prendre plus que nécessaire. De plus, la provenance, la variété ainsi que l’année de récolte devra être mentionnée.

Comment cela ce passe concrètement?

Les jardiniers en herbe pourront venir utiliser la grainothèque durant les horaires d’ouverture de la bibliothèque.

Une boîte est destinée à recevoir les graines, avec la charte et le mode d’emploi.

Des conseils et des informations pratiques sont aussi disponibles, de même qu’une permanence de jardiniers les mercredis entre 16h et 18h. Ils seront à disposition pour expliquer le fonctionnement, répondre aux questions et donner des conseils.

La bibliothèque met aussi à disposition des livres, revues et films qu’elle possède sur le sujet, comme des documents expliquant le choix et la conservation des graines, comment les planter ainsi que des documents présentant les enjeux liés à l’économie, la biologie et la société.

Des animations pour enfants et adultes auront lieu aussi durant l’année.

Le but de cette grainothèque est de promouvoir le jardinage urbain et de faciliter l’accès aux semences. Ainsi, chacun peut s’affranchir des semences normalisées du commerce.

Actuellement, une grande partie des semences commercialisées sont vendues par seulement trois entreprises multinationales, d’où l’importance de ce genre de projet, afin de permettre un libre accès aux semences, qui est un gage de diversité et de liberté.

A Vevey, une grainothèque a aussi été ouverte, et c’est un gros succès, selon Yann Buchs, responsable de la bibliothèque municipale.

On ne peut qu’espérer que d’autres grainothèques s’ouvrent, en Suisse et dans d’autres pays.

 

Plus d’informations : https://lesjardinsdesdelices.com/grainotheque/

Sources :

https://www.rtn.ch/rtn/Actualite/Suisse/20170301-Geneve-inaugure-sa-premiere-grainotheque.html

https://www.lecourrier.ch/147267/une_grainotheque_pour_jardiniers_en_herbe

http://www.apres-ge.ch/node/68628

Crédit photo: https://lesjardinsdesdelices.com/grainotheque/: photo Alexandra Guerini, impression Ville de Genève

Bastien Lecoultre

Bastien Lecoultre


As a librarian, I like books, reading and culture. My aim is to work in the documentary information area. I like also contact with people, and help to get what they want.

Comments

  1. Winkler Muriel

    Voilà une manière bien innovante et ludique de rassembler les gens autour d’une même passion. Non seulement, le concept permet de mettre en valeur les richesses de notre terre, de faire découvrir des variétés inconnues ou méconnues, et surtout de permettre un échange entre amateurs et spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.