L’arrivée des «taxis volants» sur le Léman se précise

Print Friendly, PDF & Email

Les taxis volants sont sur la bonne voie pour voir le jour sur le Léman!

En effet, lors du week-end pascal, des essais ont été organisés depuis la Société Nautique (rive gauche). Selon le concepteur français, Alain Thébault (qui collabore notamment avec l’EPFL), on note quelques améliorations par rapport au prototype: “On décolle désormais plus tôt et on peut obtenir une vitesse plus élevée, une plus grande autonomie et enfin une meilleure stabilité”.

Côté français, l’homologation a été approuvée afin de l’importer sur la Seine. Côté Léman, ce n’est pas encore le cas. Alain Thébault attend l’accord de l’Office fédéral des transports, une étape qui peut prendre du temps selon l’OFT. L’inventeur précise: “Actuellement nous avons une autorisation uniquement pour les équipes techniques et les visiteurs privés. Nous installerons le dock dès que nous aurons le droit de transporter des passagers.” Par ailleurs, des autorisations de construire provisoire ont été sollicitées en différents points de la Rade afin d’accueillir les “Sea Bubbles”.

Actuellement se tiennent des discussions avec les opérateurs Kéolis et RATP en France et les Mouettes genevoises et la CGN pour le Léman. Le 13 avril prochain se tiendra une présentation sur les avancées de ce projet.

Source: 20 Minutes

Image: Wikipédia 

Yann Babel Yann Babel

Titulaire d'un CFC d'employé de commerce et de 7 années d'expérience professionnelle, la communication et l'esprit d'équipe sont mes compétences principales. Je suis très attiré par le domaine audiovisuel et m’attelle à m’y frayer un chemin.
I graduated with a CFC as a commercial employee and I have 7 years of work experience. Communication and the team spirit are my primary skills. Current projects are focusing on media, especially audiovisual.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.