Le CV parfait

Print Friendly, PDF & Email

Le titre fait rêver non ? Et bien désolé de vous décevoir le cv parfait n’existe pas ! Pourquoi ?

Tout simplement parce que chaque recruteur est différent. En effet, ils ont tous une sensibilité différente et ne recherchent pas les mêmes informations. De ce fait, notre travail sera d’essayer d’attirer l’attention d’un maximum de recruteurs.

Nous allons donc essayer de vous donner quelques clefs pour optimiser au mieux ce fameux curriculum vitae.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a deux grandes catégories de CV : le cv antéchronologique et le cv par compétences. Mais quel que soit notre choix. Notre CV ne devra comporter que des données réelles.

cv cibleChaque CV au même titre que chaque lettre de motivation doit être adaptée en fonction soit de l’annonce s’il y en a une, soit de l’entreprise pour les envois spontanés. Le recruteur n’a que quelques minutes à consacrer à votre CV, alors autant optimiser ce temps en lui facilitant le travail. Comment ? En prenant soin de n’inscrire que des éléments pertinents et en utilisant la même terminologie (trop d’info tue l’info !). Il doit pouvoir retrouver les mots clef de l’annonce dans vos documents. Si d’aventure l’un de vos intitulés de poste n’est pas commun, n’hésitez pas à le vulgariser.

De plus, répondez à une annonce en français dans la langue de Molière, et à celle rédigée dans la langue de Shakespeare en anglais of course.

Décortiquons en premier le cv antéchronologique

Le CV antéchronologique comme son nom l’indique est un cv qui relate votre parcours professionnel, de l’expérience la plus récente à la plus ancienne. Il faut savoir que ce CV est particulièrement apprécié par les agences de recrutement et par les RH.

Comment ce construit-il ?

En haut, nous trouverons : vos coordonnées personnelles, votre âge, votre photo, le titre du poste, les années d’expérience et les langues parlées (par exemple Assistante administrative, 8 ans d’expérience, FR/ANG/ALL). L’âge et la photo sont souvent un dilemme. Personnellement, nous sommes partisans de l’âge en chiffre et d’une photo à jour. Certes, mettre une photo ou l’on paraît 10 ans de moins est flatteur, mais imaginer un peu la tête du recruteur s’il ne vous reconnaît pas dans la salle d’attente. Puis, de toute façon, vous mettez à nu votre carrière, alors autant faire en sorte que le recruteur puisse vous imaginer dans son entreprise, surtout si vous avez affaire avec la clientèle.

Vous êtes ainsi presque assurés que si votre CV a plu, le recruteur le retrouvera facilement sur le haut de sa pile. Oui! il faut être positif et y croire.

Viennent ensuite les différentes expériences professionnelles (20xx-20xx – Fonction occupée, Entreprise, lieu).

Puis, vous décrirez les études suivies accompagnées des diplômes obtenus, suivies des langues parlées avec le niveau à l’oral et à l’écrit, notifié selon le « Cadre européen commun de référence pour les langues » (CECR). Cela ne vous dit rien ? Mais oui, vous savez bien  A1, B2, C1… Nous le voyons toujours dans les annonces. Si vous ne connaissez pas votre niveau et que vous voulez vous en faire une idée, il existe des sites en ligne.  Comme nous sommes sympa, nous vous mettons les liens :
http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/cadre1_fr.asp perso nous aimons bien celui de l’école club Migros http://www.ecole-club.ch/Themes/tests-d-evaluation/test-de-langue

Nous parlerons des hobbies et des références plus bas, promis.

Le CV par compétences

Le CV par compétences est pratique lorsque vous souhaitez quitter un secteur ou une fonction que vous occupez depuis longtemps. Il permet au recruteur de voir concrètement ce que vous pourrez faire pour lui. Mais globalement, il comporte les mêmes données, elles sont juste expliquées différemment. Mais différemment comment, nous direz-vous.
Dans la partie supérieure, rien ne change. Le changement intervient dans les expériences. Vous mettrez en avant les savoir-faire. Par exemple :
Secteur (administration, secrétariat, logistique….)

  • Compétence 1
  • Compétence 2

Puis, comme dans le CV anté, vous allez énumérer les postes accompagnés des années.

Dans l’idéal, un cv devrait tenir sur une page, mais si vous avez 29 ans depuis 20 ans et que vous avez eu une carrière avec beaucoup de postes différents, c’est mission impossible. Alors pas de stress ! Deux pages conviendront parfaitement.

Abordons maintenant un point sensible… (Petite musique de film qui fait peur!)

Les trous dans le CV

Il est vrai qu’il y a 15/20 ans en arrière, les trous étaient mal vus. Mais aujourd’hui, tout le monde est conscient que le chômage fait partie du cycle de vie d’un employé. S’il était facile de trouver un emploi par le passé, il faut savoir que de nos jours, il faut compter 12 à 18 mois pour retrouver un job. Alors pas de panique, surtout que vous pouvez utiliser ce temps à bon escient, pour nous former, pour mettre à jour nos compétences ou encore pour nous consacrer à une activité qui nous épanouit et qui enrichit nos connaissances.

Le design

Pour ce qui est du design, nous ne sommes pas tous graphiste ou pros de Photoshop, mais il est certain que si votre CV sort du lot, vous avez de fortes chances de marquer le recruteur. Alors soyez créatifs ! Mettez en avant les données importantes, faites en sorte que le CV soit lisible, qu’il guide le lecteur. Mettez de la couleur, élaborez une mise en page qui change de l’ordinaire. Ou bien jouez sur l’orientation du papier. Bref ! Faites preuve d’imagination.

Chose promise, chose due !

Les Hobbies

La première question à vous poser est : Est-ce qu’il reste de la place sur votre CV ? Etes-vous suffisamment calé pour en parler. Pourrez-vous répondre à des questions si la personne en face est un vrai passionné? Vos hobbies apportent-il une valeur ajoutée ?

Dernier point, les références

Faut-il le mentionner ou non. Il faut suivre les indications de l’annonce, à savoir si elles demandent des personnes de référence, il faut les mentionner. Si vous mentionner quelqu’un comme référence, avertissez la personne et briefez-la sur le poste pour qu’elle puisse se préparer.

En conclusion, il faut que votre CV soit short smart et sexy. Il doit donner au lecteur l’envie d’aller plus loin et même de passer à la deuxième page, si deux pages il y a. Le CV doit être le reflet de votre carrière. Il doit mettre en exergue vos compétences. Le recruteur doit pouvoir y voir la cohérence de vos choix professionnels. Le CV doit être vendeur et non soporifique ou identique aux 2879 autres candidatures empilées sur le bureau du recruteur.

Crédit photo : © Ratch0013 | Dreamstime.com – Target Photo

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.