Le rôle d’accompagnement dans une mesure de retour à l’emploi

Print Friendly, PDF & Email

Témoignage d’Angélique Loison sur son parcours vers le travail de ses rêves

accompagnementIl existe plusieurs mesures de retour à l’emploi, qui aident les personnes dans cette phase de leur vie qui peut être difficile. Le rôle des personnes qui accompagnent est crucial.

Nous avons rencontré Angélique Loison, actuellement assistante administrative chez Swissnova pour la mesure iEmploi. Son témoignage nous montre l’importance de son rôle et son parcours significatif nous incite à toujours croire en nous et en nos rêves.

 

Un rôle d’accompagnement

Dans son rôle, Angélique Loison est en contact direct avec les participants. Elle les accueille et les aides dans tous les domaines, que ce soit en relation avec la mesure ou d’autres démarches. Elle est un point de référence tout au long de la mesure.

Elle s’adapte à chaque participant en comprenant leurs problèmes, leurs besoins, leurs peurs. Elle est à l’écoute : sa compréhension et son « côté doux » l’aident à se confronter à chacun. Elle nous explique qu’il faut penser que chacun à ses fragilités. Il peut s’agir de la langue par exemple, de situations personnelles, ou même du respect des horaires qui peut créer de l’inquiétude.

Elle essaye d’amener chacun à ne pas avoir d’appréhension pour le premier jour. Pour cela, elle dit au participant : « Si vous avez un problème, appelez ce numéro et demandez à parler avec Angélique ». Elle donne son prénom, afin de donner confiance au participant. Ainsi, elle est « de leur côté ». Elle veut voir chaque participant partir avec le sourire. En collaboration avec les formateurs, elle aide à redonner confiance aux participants, à mieux travailler.Angélique Loison fait actuellement le travail de ses rêves qui lui permet d’être en contact avec les participants de la mesure, de les aider et de les suivre dans une étape délicate de leur vie. Elle nous parle de son parcours pour nous expliquer que son chemin n’a pas été tout simple.

 

Son parcours

accompagnementAprès avoir dû abandonner ses études à 17 ans, elle a commencé dans la restauration, où elle a travaillé pendant 13 ans. Ce travail lui a permis de commencer à développer son intérêt pour l’autre, le besoin de contact avec les gens et naturellement devenir une confidente.

Après cette expérience, elle a travaillé 14 ans dans un Tour Operator, sans contact direct avec les personnes, chose qui lui manquait. Mais, ce fut une expérience fondamentale pour apprendre à travailler dans l’administration. Après 14 ans, suite à une conjoncture difficile, son temps de travail a été réduit de 50%. Elle a saisi l’opportunité de faire une formation de trois mois qui lui a fait comprendre qu’elle avait besoin de plus. Partagée entre la responsabilité du bureau et sa sécurité financière, avec une petite fille à charge, elle a néanmoins su voir l’occasion qui s’offrait à elle, lorsqu’un jour son patron lui a dit qu’il devait licencier quelqu’un. Elle a dit spontanément : « Licence-moi ! ».

 

Une opportunité à accepter

Angélique Loison a donc laissé son travail et s’est inscrite au chômage où elle a pu faire deux autres mois de la formation suivie précédemment. C’est à ce moment-là que sa conseillère lui a proposé un stage chez Swissnova Descarte. Même si ce n’était pas un emploi fixe, elle a accepté de plonger dans l’inconnu. Elle avait donc la responsabilité de suivre ses cours, de faire le stage et d’être une maman. Elle étudiait la nuit, mais pendant le stage, « l’opportunité » s’est présentée. Un membre du personnel était enceinte et il lui a été proposé de la remplacer pendant son congé maternité.

Elle a donc commencé à travailler en CDD en tant qu’assistante administrative pour MRE (maintenant Profil Emploi) et elle a appris beaucoup. Elle aime beaucoup le côté administratif, mais après quelques temps, le contact humain a commencé à lui manquer. Cette situation n’a pas duré longtemps car, elle l’a retrouvé dans son rôle actuel.

 

Continuer à grandir grâce à la formation

Angélique Loison a suivi des formations au cours des années. Cela nous ramène à l’importance de continuer à se former, dont nous avons déjà parlé dans l’article It is not about what you do not have, it is about what you do have.

Elle a obtenu le diplôme de formatrice d’apprentis, qui lui a permis de suivre les apprentis chez Swissnova. Elle a également fait une formation en coaching individuel de quatre jours, car cela l’intéressait. Elle explique que, pour elle, cette formation a été utile pour les entretiens préalables qu’elle effectue actuellement chez iEmploi et cela lui a aussi appris à parler calmement.

Elle essaye de trouver toujours de nouvelles solutions et une manière d’avoir les informations toujours plus rapidement afin d’éviter le travail inutile. Elle nous explique qu’elle est « fainéante » et elle le fait pour cette raison…

Nous lui avons demandé s’il y a des choses qu’elle aurait changées, et elle nous a répondu : « de ne pas s’être réveillé plus tôt ». Le message est de ne pas perdre de temps.

 

Le travail qui rend heureux

A la question « Y a-t-il des aspects négatifs dans son travail ? » elle a dû réfléchir. Après quelques minutes, avec un grand sourire, elle nous dit : « les fenêtres, car je ne peux pas les ouvrir ». Il n’y a pas d’aspects négatifs dans son travail. « Je me sens à ma place » conclue-t-elle. Elle a suivi un chemin qui n’était pas toujours facile et elle a dû faire des choix, mais maintenant elle se sent bien « dans ses baskets ».

Angélique Loison est arrivée à ce qu’elle voulait, en travaillant à iEmploi. Elle est heureuse d’aller travailler le matin, après six ans chez Swissnova, dont deux chez iEmploi.

Son rôle est partagé entre formateurs et participants. Elle insiste sur le concept d’équipe : elle et ses collègues sont comme une famille, ils participent à la vie de la mesure. L’entreprise dans laquelle elle travaille est comme elle, elles ont la même dynamique. Comme elle, l’entreprise aime les nouveaux défis, elle veut toujours se renouveler. C’est motivant, car « ici, ça bouge », conclue-t-elle.

 

Ses conseils

A part l’exemple concret de son expérience personnel, Angélique Loison nous donne les conseils suivants :

Ne pas avoir peur du changement : Il peut nous déstabiliser au début, mais il est positif. Il faut bien l’accueillir et il nous récompensera.

Avoir confiance en ses capacités : Pour Angélique Loison, le fait de ne pas avoir étudié était une limite, un trou dans son CV, mais elle a continué à croire en ses capacités et n’a eu de cesse de s’améliorer.

Ne pas avoir peur, dire oui : Il est important de se montrer toujours disponible. Il ne faut pas avoir peur de ce que nous n’avons pas fait avant, nous pouvons apprendre.

Accueillir les opportunités : Après avoir commencé en tant que stagiaire à Swissnova, en étudiant à côté et en s’occupant de sa fille, cela a abouti au poste de ses rêves.

 

Conclusion

L’expérience d’Angélique Loison donne de l’espoir, du courage et envie d’aller de l’avant. Elle a l’enthousiasme d’une personne heureuse qui aime incroyablement son travail. Cela n’a pas été simple d’arriver où elle est aujourd’hui, mais elle a cru en ses capacités et écouté son cœur. Elle a fait preuve d’une grande persévérance, de détermination et d’engagement. Elle savait ce qu’elle voulait faire. Elle y a cru et maintenant, elle fait le travail de ses rêves. Son parcours représente donc une grande leçon de vie et un grand exemple pour tous ceux qui cherchent le job dont ils rêvent.

Angélique Loison nous a montré l’importance de son rôle. Beaucoup de personnes, comme elle, accompagnent les personnes au chômage. Ce n’est pas un rôle simple, mais elles le font avec un grand engagement, de la patience, de l’empathie et de l’enthousiasme. Un très grand merci à toutes ces personnes qui travaillent pour rendre cette étape de vie moins difficile. Merci !

 

Photo crédit : geralt (modified) ; 3dman_eu via pixabay.com

Emanuela Melis Emanuela Melis

I am a people person!

In fact, in one way or another, I have always been a point of contact and a coordinator in every one of my roles – in human resources, in teaching and organising courses and in conference management…and in every one of my languages - English, French, Italian and Spanish.

Establishing rapport, understanding needs and making people part of the group are key for me. My professional and personal motivations are investing my time and energy for the wellbeing and growth of others - their professional learning and development.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.