L’éducation financière, un luxe réservé aux enfants des riches ?

Print Friendly, PDF & Email

educationCet article fait partie d’une série consacrée à la philosophie de Kiyosaki, au sujet de la finance. Ce premier article traite de l’éducation financière, qui joue un rôle fondamental pour lui.

Robert  Kiyosaki, personnage qui déchaîne les passions et sur lequel chacun a son avis : Gourou, escroc, bon vendeur, beau parleur, visionnaire, génie de la finance, etc.

Au-delà de croire ou non à sa méthode : ‘’Tout le monde peut devenir millionnaire’’, ce qui doit nous interpeller est qu’il nous rend attentifs à ce que nous connaissons déjà, mais qui est bien enfoui dans nos mémoires : la valeur de l’argent.

Depuis tout petits, nos parents, financièrement riches ou pas, nous inculquent leur vision de la vie : faire des études, trouver un travail, avoir une bonne position….

Au-delà d’une éducation scolaire, kiyosaki, lui, nous invite à enseigner à nos enfants la valeur d’une éducation financière. A savoir la différence entre le salaire et l’argent réellement actif qu’il nous reste à chaque fin de mois, et par la suite comment nous pouvons le gérer de manière judicieuse, en devenant entrepreneur ou investisseur.

Si nous pouvions introduire à l’école des cours obligatoires sur la gestion de l’argent au même titre que les langues ou les maths, nous devrions alors commencer à croire en nous et nos capacités à nous épanouir dans un travail qui nous passionne et faire fructifier l’argent actif qu’il nous reste.

Finalement que risque-t-on en augmentant nos connaissances financières ?

L’article suivant traitera de la culture de l’échec en lien avec la liberté financière

L’importance de l’éducation financière, si nous souhaitons un jour être libre, ayant été soulignée, ce deuxième article de la série « Père riche, père pauvre » traite de la culture de l’échec et comment elle est vécue.

Source : Père Riche, Père Pauvre : ce que les parents riches enseignent à leurs enfants à propos de l’argent afin qu’il soit à leur service, de Robert Kiyosaki et Sharon Lechter. Un Monde Différent, 2001.

Photo credit : Tomsickova via fotolia.com

Alice Gashi Alice Gashi

Souriante et communicative, je me plais à évoluer dans les domaines où le contact est omniprésent.
J'aime soutenir mes collègues afin que l’équipe donne toujours le meilleur de soi.
Organisée et stimulée par un environnement où les exigences sont élevées, je peux aisément désamorcer des situations compliquées et exigeantes tout en ayant un sens aigu de la discrétion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.