Marketing Digital : vers une spécialisation métier?

Print Friendly, PDF & Email

Nous avons défini le webmarketing dans un précédent article, et nous avons démontré toute la complexité de ce métier… Dans celui-ci, il s’agit de savoir dans quelle mesure ce nouveau métier nécessite une formation et quels types de formations sont disponibles. C’est une question cruciale, autant pour les employés actuels qui souhaitent évoluer dans leur métier, que pour les plus jeunes qui se posent la question de la spécialisation, comme pour les entreprises qui souhaitent utiliser les outils du marketing digital.

marketing photo

Nous avons posé la question à Caroline Gillioz. La jeune femme dynamique nous apporte la preuve que l’on peut faire des études de généraliste en marketing et ensuite travailler plusieurs années dans le marketing digital! Après sa sortie de l’école supérieure de commerce IDRAC de Lyon en 2010, elle a immédiatement pris un poste d’assistante en web marketing dans une entreprise de marketing digital. Elle s’est spécialisée en emploi, comme un grand nombre des précurseurs dans ce domaine. C’est, d’après elle, un très bon moyen d’être au cœur du métier et des évolutions de celui-ci. C’est une vérité de La Palice, nous direz-vous. Or, ce n’est pas si évident, tant le digital marketing évolue rapidement et révolutionne l’utilisation que l’on a du marketing et des stratégies qui y sont associées.

Dans ce cas, nous avons affaire à une professionnelle multitâche qui peut avoir une vision à 360° de la stratégie avec un réalisme adapté à la capacité de la structure et qui peut elle-même mettre en place et conduire ces stratégies.

A quoi rime l’apparition de formations de spécialiste en marketing digital ?

Quels sont les avantages et les inconvénients de ces formations? Sont-elles plus efficaces que la formation en emploi ? Pour répondre à ces questions, nous avons interrogé Céline Michel, Responsable communication et marketing B2B chez Voyage-SNCF Suisse et Sébastien Engelmann, responsable formation chez Créa Genève.

Caroline s’est formée en emploi. Ceci était possible en 2010, mais maintenant la question se pose de plus en plus. Devons-nous reprendre le chemin de l’école pour être crédible en tant que spécialiste du digital marketing?

Vu le nombre croissant de formations continues (Sawi, Créa, Unige, etc.), de différents niveaux (certificat, Master, DAS, etc.) et d’entreprises qui nomment ces écoles et formations spécialisées dans leurs offres d’emploi, nous pouvons en conclure que oui.

D’ailleurs, c’est aussi le constat de Céline Michel, responsable de projet marketing et communication, Suisse et Europe de l’Est, chez Voyage-SNCF à Genève, qui va finir le cycle certifiant en Stratégie Digitale de l’Ecole Créa à Genève. Malgré ses 15 ans d’expérience en marketing, le virage digital ne s’est pas opéré seul dans son entreprise. Elle a donc décidé de prendre cela en main.

Vu son expérience, son intérêt pour le domaine et son caractère expérimental, ce cours lui va comme un gant. Elle n’a pas besoin de suivre le cursus du Master qui, selon Monsieur Engelmann, est plutôt destiné aux personnes qui veulent se vendre en tant que Digital Maketing Manager (avec une forte portée stratégique à 360°) et qui ont une bien moindre vue de ce qu’est le marketing digital.

Les avantages d’une formation certifiante

La formation certifiante permet de répondre à une urgence en emploi ou en recherche d’emploi demandant un certificat. Dans ce sens, le marketeur digital pourra savoir quoi faire lorsqu’il constate un changement en ligne et ne pas simplement réagir, mais avoir une approche stratégique professionnelle car il aura déjà étudié ce genre de cas. Il peut alors rapidement mettre en pratique, dans son travail, ce qu’il apprend. Il peut également adapter son approche métier au fur et à mesure de la formation. Cela permet un réseautage et un travail de groupe nettement plus intéressant.

Cette spécialisation certifiante donne donc la possibilité de mettre directement en place les stratégies apprises une fois en emploi, mais surtout de maîtriser soi-même les outils qui servent à cette implémentation.

Alors quel genre de spécialistes les entreprises, qui veulent se mettre à jour ou même se lancer avec l’aide de spécialistes dans le marketing digital, doivent-elles chercher à recruter? La réponse n’est pas toute faite, car cela dépend énormément des besoins et des moyens de l’entreprise. En règle générale, une petite ou moyenne entreprise peut tout à fait travailler avec une personne ayant fait un certificat ou s’étant spécialisé en emploi. Par contre, une grande entreprise, selon ses moyens, peut se lancer avec un nouveau diplômé de Master ou un marketeur digital ayant plusieurs années dans le domaine.

En ce sens, la vraie question est peut-être plutôt celle-ci : les entreprises, en général, cherchent-elles ce genre de spécialistes 360°? Et si non, de quels spécialistes ont-elles besoin?

Dans la prochaine partie, nous aborderons le point de vue des entreprises : leurs véritables besoins, et comment ces facteurs influencent le métier du marketeur digital.

Lionel De Mercurio Lionel de Mercurio

Mon Mantra: Questionner et comprendre vos besoins.

Mon travail: Slasher, ou, Community Manager / Formateur / Rédacteur / Freelanceur / Coach de fitness.

Vous parlez de médias sociaux, d’acquisition et de communication online, c’est que nous sommes sur la même longueur d’onde.

J’ai plaisir à développer, en fonction de vos besoins, des campagnes cross canal, animer des réseaux sociaux, créer et envoyer des campagnes d’e-mailing, d’améliorer votre référencement et de produire les rapports d’évolution pour tout cela et vous proposer des pistes d'évolution.

De nature curieuse, je reste au courant des dernières nouveautés via des MOOC et une utilisation quotidienne des médias sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.