Médiation interculturelle : le couteau suisse de l’intégration

Print Friendly, PDF & Email

médiation interculturelle

La médiation a toujours existé et existera toujours via des médiateurs naturels (des sages, des aînés qu’on écoute plus facilement…) et les professionnels d’aujourd’hui.

La médiation ouvre la porte au dialogue, intervenant dans différents domaines : social, administration, école, famille, logement, voisinage, santé…


La médiation interculturelle, c’est quoi ?

La médiation interculturelle est le fait d’établir des liens de sociabilité entre des gens issus de cultures différentes et qui résident sur le même territoire.

La compétence interculturelle est définie par l’aptitude à pouvoir communiquer avec succès avec des gens d’autres cultures. Pour cela, il faut travailler dans la durée et créer un « état d’espérance ».

Le champ d’action de la médiation interculturelle s’étend donc à tous les problèmes de communication dans lesquels interviennent des facteurs culturels.

 

Le médiateur interculturel est le chef d’orchestre

Le médiateur interculturel n’est ni traducteur, ni travailleur social, ni sociologue, ni psychologue, mais parfois, il est tout cela à la fois.

Cependant, aucun de ces professionnels ne sait comment mettre en œuvre une médiation.

Celui-ci doit être doté d’une certaine sensibilité, puisque il doit démontrer la capacité d’une personne qui perçoit et comprend les différences culturelles qui touchent à la pensée, au ressenti émotionnel, aux actes.

Sans préjugés, avec une ouverture d’esprit et une volonté d’apprendre, le médiateur interculturel effectue l’interprétation de messages de différents interlocuteurs et la liaison entre deux mondes culturels. Il donne donc un sens à ce qui suscite beaucoup d’incompréhension, de malentendus et même de suspicion.

Ainsi, parmi les principales compétences d’un médiateur interculturel, se trouvent :

  • une sensibilisation aux langues et à leur apprentissage
  • des connaissances en ethnologie, psychologie et sociologie
  • une sensibilité interculturelle
  • de l’empathie et de la diplomatie
  • la confiance en soi
  • un bon sens de la communication (écoute, dialogue)
  • une ouverture d’esprit et un sens relationnel

Cadre professionnel

Le médiateur interculturel se retrouve dans les services d’aide à l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère, mais aussi dans les hôpitaux, les organismes d’insertion socioprofessionnelle, l’enseignement, les entreprises et dans tous plans sociaux intégrés.

 

AMIC, un exemple à Genève

Cette Association des Médiatrices Interculturelles (AMIC) a commencé ses activités en 1999 à Genève.

Des femmes issues de différents pays ont pris l’initiative de s’engager auprès de leur communauté respective en se proposant en tant que médiatrices interculturelles.

Avec l’afflux de nouveaux migrants, dès 2010, elles se sont rassemblées pour poursuivre le travail de sensibilisation, d’information et d’intégration auprès des nouveaux arrivants.

Avec le soutien du Bureau de l’Egalité et d’Espace Femmes International (EFI), elles ont créé AMIC.

AMIC a pour mission d’établir des ponts culturels et de favoriser l’intégration par la médiation interculturelle pour les réfugiés à Genève, en particulier pour les femmes, les enfants et les jeunes.

Son objectif est de faciliter l’accès aux services publics fondamentaux (les services de santé, l’éducation, l’insertion professionnelle et la culture) et pour l’obtenir, elle travaille sur trois axes :

Étant elles-mêmes anciennes réfugiées, les médiatrices de AMIC sont des interlocutrices privilégiées pour établir un contact concret et direct entre les migrants et le pays d’accueil.

 

Pour plus d’informations sur les activités et les projets de AMIC : amicge.ch

12 rue Louis-Favre, 1201 Genève

email: contact@amicge.ch

tél. : + 41 76 753 54 88

 

Sources :

metiers.siep.be/metier/mediateur-mediatrice-interculturel-le

fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9diation_interculturelle

www.cairn.info

amicge.ch

Photo credit : OpenClipart-Vectors de Pixabay

Julia Quintanar

Julia Quintanar


Assistante de projets de communication et développement durable avec plus de 10 années d’expérience dans la médiation interculturelle, je suis titulaire d’un Master en Responsabilité Sociale de l’Entreprise et parle l’anglais, le français et l’espagnol.
Les gens qui me connaissent me considèrent comme une médiatrice naturelle, grâce à mon empathie, mon sens relationnel et une écoute toujours attentive. J’aime approcher les gens de cultures différentes, promouvoir le consensus et assurer l’intégration des individus dans le groupe.
Mon objectif professionnel est d'apporter ma contribution à des institutions où je peux mettre à profit mes connaissances et mon expérience. Je cherche à faire quelque chose d'utile pour la société et pour la planète.
....................
Communication and Sustainability projects Assistant with over 10 years of experience in intercultural mediation, I hold a Master’s Degree in Corporate Social Responsibility and speak English, French and Spanish.
My colleagues consider me as a natural mediator, thanks to my empathy, interpersonal skills and active listening. I like to approach people from different cultures, reaching consensus and ensuring the integration of individuals within the group.
My professional goal is to contribute to social and environmental projects where I can bring along my knowledge and experience and succeed in doing something useful for people and for the planet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.