Nouvelles mesures du Conseil fédéral pour lutter contre la bulle immobilière

Print Friendly, PDF & Email
photo credit: francesco.chillari via photopin cc

photo credit: francesco.chillari via photopin cc

Le Conseil fédéral vient de suivre les recommandations de la BNS en dévoilant de nouvelles mesures pour faire baisser la pression sur le marché de l’immobilier. Les banques sont notamment priées d’augmenter la couverture de leurs créances hypothécaires.

A partir du 30 septembre, les banques opérant en Suisse devront augmenter les fonds propres nécessaire pour couvrir leurs créances hypothécaires. Cette mesure vise notamment à lutter contre la surchauffe noté sur le marché immobilier suisse ces dernières années. Aux yeux des experts de la Banque nationale suisse, la hausse des prix dans le domaine de l’immobilier est excessive et le signe d’une bulle immobilière dangereuse à terme pour l’économie. D’où la proposition faite au conseil fédéral de prendre des mesures pour lutter contre le surchauffe.

Limitation de la part du 2e pilier

En plus de la hausse excessive des prix dans l’immobilier, le Conseil fédéral trouve aussi l’endettement hypothécaire trop élevé.

Au mois de juin de l’année dernière, le Conseil fédéral avait déjà décidé de limiter la part du deuxième pilier utilisable pour financer l’achat d’un bien hypothécaire. La part minimale de fonds propres ne provenant pas des fonds de prévoyance du 2e pilier est depuis fixée à 10% de la valeur du bien.

Source: admin.ch/actualité

Comments

  1. Immobilier de Genève Sàrl

    C’est une bonne chose d’avoir suivi les recommandations de la BNS. La hausse des prix, vertigineuse, qui a eu lieu entre 2008 et 2011 a été trop importante. Trop de clients sont à risque. Dorénavant les nouveaux acquéreurs seront mieux entourés par leurs conseillers en financement. Etant courtier, je suis surpris de voir que des vendeurs souhaitent vendre leurs biens à des prix quelque peu élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.