Quelles sont les options pour pouvoir se retrouver cet été ?

Print Friendly, PDF & Email

événement culture été festivals

 

Les experts des festivals estivaux nous donne leur opinion sur le passeport sanitaire (ou pass vaccinal) ou les différentes solutions qui pourrait redonner vie aux festivals cet été.

Dans Télérama, Eddy Pierre, président de la Fédération internationale de festivals De Concert, dit que les directives gouvernementales sont encore floues en France, et les organisateurs qu’elles évoluent de façon non compréhensible pour les professionnels.

En effet, c’est un travail complexe de mettre en place les différents flux de personnes, selon différents scénarios : « Du côté des salles, les jauges progressives annoncées, 35 % en mai, puis 65 %, puis 100 % ont été remplacées par une limite à huit cents en intérieur et mille en extérieur, totalement incompréhensible »

 

Le pass vaccinal : “L’outil de déconfinement par excellence”

Le pass vaccinal reste un sujet majeur dans les discussions, mais le débat n’avance pas. Cette mesure est encore trop jeune, pour être claire dans les règles, pour les organisateurs, comme pour les gouvernements.

Quelles seront les mesures à respecter si le pass est mis en place ? distanciation ? présence divisée par deux ? données conservées ? effacées ? Et les non-vaccinés ? Auront-ils le droit de participer à des évènements culturels ?

Parmi quatre dirigeants de grand festival, tous sont d’accord sur un point. Le pass vaccinal est la meilleure solution, mais surtout la seule. Mais le problème majeur persiste : Les règles qui gravitent autour de celui-ci sont encore floues, voire même inexistantes.

A titre contradictoire, le Figaro nous dit que les « organisateurs fourmillent d’idées » afin de maintenir les festivals de cet été. Le journal se concentre sur des mesures qui seraient plutôt appliquées aux artistes et intermittents du spectacle.

Une division des groupes de musique permettrait « des contrôles sanitaires plus simples et une logistique allégée ». Une mesure qui dans un sens purement de business, réduirait le cachet des intervenants, en raison de la baisse du nombre de places disponibles. Mathieu Jaton, directeur du Montreux Jazz Festival précise que « les billets les plus chers coûteront 120 francs suisses (soit environ 110 euros), contre 250 habituellement »

Dans ce sens, tout le monde y gagnerait. Les artistes pourraient jouer, le public pourrait se retrouver et les organisateurs pourraient assurer un minimum de revenu.

 

D’autres solutions moins pertinentes 

Thomas Valverde directeur artistique du festival de piano de Biarritz propose, à mon sens, une solution moins pertinente : La « dérogation pour les artistes étrangers » de se déplacer entre différents pays. S’ils voyagent, ils seront forcément testés et ne vaudrait-il pas plutôt aider nos artistes nationaux ?

 

L’eau aiderait-elle à stopper la propagation du virus ?

Pour le festival de Montreux cette année, la scène sera installée sur le lac pour un public de 600 personnes. La jauge maximum de rassemblement est actuellement de 1000 personnes en Suisse et de 5000 en France.

Nous avons du mal à saisir la pertinence de cette mesure pour maintenir un festival. L’idée est tout de même originale et ne rendra l’expérience que meilleure.

L’entièreté des mesures proposées par différents organisateurs est consultable dans cet article.

 

« Le tri des spectateurs » par un pass vaccinal assez mal reçu en Suisse

Selon les organisateurs, cela relève d’une « discrimination pure et simple » et d’une « extrême complication logistique ».

Pour les différents dirigeants du milieu culturel à Genève, « les mesures sanitaires actuellement en vigueurs sont suffisantes.» « Je ne vois pas l’utilité d’un passeport vaccinal » souligne Didier Zuchuat directeur de Cinéma Empire à Genève.

 

COGA : le QR code qui apporte satisfaction

L’une des mesures qui semble apporter satisfaction pour la protection des personnes est l’application COGA : le QR code que l’on scanne à chaque fois que l’on se rend sur une terrasse.

Force est de constater que le passeport vaccinal ne fait pas l’unanimité du côté helvétique pour les évènements de petite envergure.

Cependant, les organisateurs de concerts et festivals romands de grande envergure restent, eux, convaincus que le passeport vaccinal serait la seule solution à l’existence des évènements à grand rassemblement cet été.

 

En bref

Nous avons pu constater à travers ces trois articles que les avis divergent concernant les mesures à apporter, pour maintenir les évènements culturels en vie cet été, principalement les concerts et festivals.

La différence d’opinions se joue sur la taille des évènements.

Les théâtres, cinémas et « petits » évènements se voient faire des efforts sur la logistique en limitant le nombre de personnes autorisées à participer.

Mais cela reste encore une pure spéculation, comme aucune directive gouvernementale ou fédérale n’est donnée.

La question de la discrimination liée au passeport vaccinal est bien plus abordée par les Suisses que par les Français, quelle que soit la taille des évènements. Pour aller plus loin sur le sujet, vous pouvez lire cet article qui traite de la question.

L’avis des Suisses reste finalement très partagé sur le passeport vaccinal.

 

Lectures complémentaires :

Pourquoi les événements professionnels ne seront pas transformés après le Covid-19 ?

Manager des services de l’hospitalité en événementiel

 

Source : https://www.tdg.ch/sans-passeport-covid-pas-de-culture-les-organisateurs-reagissent-936069304371

Photo credits : nd3000 via depositphotos.com

Charles Fedrigo Charles Fedrigo

Compétences confirmées dans la gestion de projet dans les domaines de l’évènementiel et du développement commercial. Possédant une considérable expérience multiculturelle et une aisance à travailler avec des équipes délocalisées. Centré sur l’optimisation de la gestion opérationnelle.

Comments

  1. Yan

    En Suisse, le 13 juin, nous votons au sujet de la loi Covid 19
    Bien que j’ai déjà une solide opinion à ce sujet,
    ce n’est pas l’endroit pour vous donner des consignes de vote
    Mais…
    Le résultat de cette votation va à coup sur avoir
    une influence sur l’avenir du pass vaccinal en Suisse

    Je ne peux en attendant que vous recommander de faire un tour du côté
    des “médias alternatifs” avant de cocher votre carte de vote.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.