Les pays nordiques ne blanchissent pas que sous la neige

Print Friendly, PDF & Email

nordiques

Les pays nordiques étaient reconnus mondialement pour leur transparence. Ce n’est plus le cas avec de plus en plus d’affaires de blanchiment d’argent qui sortent au grand jour.

La crise de 2008 avait plongé l’Islande dans les tourments des investissements en actifs pourris et avait ébranlé non seulement les banques, mais aussi leur système politique. Ce n’est que l’an dernier que les banques d’autres pays nordiques (Den Danske Bank en Estonie, Swedbank aux alentours de Stockholm) sont suspectées de transactions douteuses.

 

Les Scandinaves choqués

Les Scandinaves ont été choqués par ces révélations. Le modèle des monarchies nordiques a été fondé sur un équilibre de justice entre liberté d’entreprendre et protection sociale fondé sur la transparence. Ceci leur a valu de trôner aux premières places du classement anti-corruption de l’ONG Transparency International.

 

Les banques nordiques détruisent leur réputation en blanchissant

Les fonds douteux impliquant la banque danoise atteindraient les 200 milliards d’euros. La Swedbank est le prêteur privé principal dans les états Baltes, où transitent les fortunes russes. La Nordea Bank réputée comme banque de placement pour bon père de famille est aussi dans le viseur de la justice.

Le quotidien financier suédois Dagens Industri mentionnait vendredi dernier que les banques nordiques avaient profité de leur réputation pour devenir un instrument de blanchiment d’argent sale. Ces dernières sont en train de détruire leur réputation internationale et de devenir un paradis du blanchiment.

 

Modification de la loi sur le blanchiment

Le secteur financier a pu profiter de laxisme jusqu’à la 4ème directive européenne sur le blanchiment en 2017 estime Martin Nordh, expert en matière de lutte contre la criminalité financière. Les premiers ministres suédois et danois ont demandé des sanctions exemplaires contre les banques incriminées en vue de rétablir un climat de confiance.

La loi a été modifiée récemment sur les amendes infligées au Danemark pour un tel délit et peuvent atteindre jusqu’à 20 fois le bénéfice illégalement perçu. Mais la meilleure des sanctions est la baisse des cours de bourse pour les banques incriminées et Swedbank a perdu près de 30% depuis le début de l’année.

Il ne faut pas oublier que cette sanction du marché touche aussi les petits investisseurs qui pensaient faire des placements de « bon père de famille ».

 

Source : https://www.bilan.ch/economie/blanchiment-le-modele-nordique-de-transparence-a-lepreuve-des-affaires
Photo credit : Modris Putns [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Francois Marti

Francois Marti


Employé de banque depuis près de 30 ans dans le back-office titres.
Mes expériences sont variées à travers les différents secteurs de ce domaine.
Je suis aussi passionné par le massage et je prépare le diplôme de massage classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.