Interview de Pierre de Cocatrix : Le CAGI et le secteur privé international

Print Friendly, PDF & Email

CAGIFor the English version, please click here

C’est dans le cadre de la Villa La Pastorale, proche de la place des Nations, que l’Ambassadeur Pierre de Cocatrix, Directeur du Centre d’Accueil de la Genève Internationale (CAGI) nous accueille et nous présente les activités que l’organisation propose aux Internationaux.

A la tête du CAGI depuis 2015, Pierre de Cocatrix est fier et heureux de diriger cet outil unique au monde. Bien qu’il y ait des Welcome centrers ailleurs dans le monde, le CAGI reste somme toute unique pour la variété des services qu’il propose et le remarquable rôle de facilitateur de la société internationale à Genève.

Fondé en 1996 par la Confédération et la République et canton de Genève, le CAGI est une association à but non lucratif. Il est un partenariat unique de 35 membres, publics et privés, de la Genève internationale. Sa mission consiste à faciliter l’installation et l’intégration des nouveaux arrivants à Genève et dans la région lémanique à travers cinq Services particuliers :

  • Réseau d’Accueil
  • Logement
  • Evénementiel, Communication et Kiosque Cultural
  • Soutien aux ONG
  • Accueil Délégués

 

Évolution de mandat : le soutien à tous les Internationaux

Au départ, le CAGI s’occupait principalement des personnes travaillant pour les Organisations internationales, les Organisations non gouvernementales internationales, les Missions diplomatiques et les Consulats.

Depuis plusieurs années, les divers services sont destinés également aux entreprises multinationales et aux doctorants et professeurs aux Hôpitaux Universitaires (HUG) et à l’Université (UNIGE) de Genève.

Pierre de Cocatrix explique que le mandat originel qui prévoyait le soutien à la seule communauté internationale à vocation diplomatique s’est élargi et s’est adapté à la situation actuelle. Le CAGI a été créé il y a 22 ans et il est évident que le mandat originel a évolué en fonction de la demande, de l’environnement et de l’évolution de la Genève internationale, laquelle est monté en puissance, avec de nouveaux acteurs et de nouvelles spécificités.

Les doctorants et les professeurs représentent une nouvelle catégorie que le CAGI considère comme des personnes internationales, en leur offrant les mêmes services qu’aux Internationaux. C’est ainsi que les Hôpitaux Universitaires et l’Université de Genève sont devenus membres associés du CAGI.

En 2013, le Comité du CAGI a estimé que les personnes engagées par les multinationales pouvaient également être considérées comme des internationaux et intégrées dans les offres de services.  Grâce au lien avec le Groupement des entreprises multinationales (GEM), membre sympathisant du CAGI depuis environ trois ans, il a mis en place une collaboration avec le Service Réseau d’Accueil du CAGI afin que les expatries, soit ceux qui restent entre six mois et plusieurs années, puissent utiliser les services. Le CAGI reçoit la liste des nouveaux internationaux arrivant à Genève et leur envoyé également les informations appropriées.

L’étroite collaboration avec le GEM est entérinée par l’autorisation pour le CAGI de participer en marge de l’Assemblée Générale un fois par année et ce, depuis 2016. En 2017, c’est avec plaisir que le CAGI, représenté par Veronique Eggly, Responsable du Service Réseau d’Accueil, a reçu une demande pour 220 Welcomes kits supplémentaires pour des collaborateurs des multinationales.

Pierre de Cocatrix est incontestablement très satisfait de cette collaboration et du fait que les offres se multiplient.

 

Les services offerts

Dans le programme d’accueil pour les nouveaux arrivants dans la Genève internationale, le Service Réseau d’Accueil du CAGI, avec l’apport de nombreux bénévoles genevois, propose un programme d’activités à tous les nouveaux arrivants internationaux et à leur famille pendant une année, leur permettant de découvrir Genève, de s’intégrer et de créer des liens avec les autres expatriés.

Le Service propose tout d’abord des excursions pour découvrir Genève et la région lémanique. Le programme d’excursions et de visites guidées est mensuel et celles-ci ont généralement lieu le samedi, afin de permettre à tous les membres de la famille d’y participer.

Les conférences-déjeuners sont l’occasion de découvrir la vie pratique, sociale et culturelle de Genève tout au long de l’année. Elles sont suivies d’un déjeuner-buffet informel en présence des conférenciers et des membres du Réseau d’Accueil.

Les collaborateurs des entreprises multinationales sont les bienvenus et peuvent bénéficier des services à l’exception du service de logement, car les multinationales disposent déjà de leur propre structure spécialisée pour aider les expatriés à trouver des logements.

En ce que qui concerne le taux de participation aux activités des membres du secteur privé international, cela dépend du programme, mais même s’ils ne sont pas nombreux, Pierre de Cocatrix est ravi d’avoir toujours plus des représentants à chaque événement.

Enfin, un autre Service auquel peuvent recourir les Internationaux est le Programme de la Bourse d’échange linguistique, avec environ 1300 participants, qui s’adresse à tous, Internationaux et résidents locaux. Le programme est gratuit et permet de trouver un partenaire avec qui échanger ses compétences linguistiques.  Il n’est pas une alternative aux cours de langues donnés par les écoles, mais il est sûrement un complément à celui-ci.

 

Les projets pour le futur 

Le Directeur a des idées très claires pour cette année. Le CAGI veut faire de 2018 l’année de la COMMUNICATION. Depuis le mois d’avril, un Service a été créé pour améliorer la communication, refondre et mettre à jour le site internet et augmenter ainsi le taux des visiteurs qui était de 1, 500 millions l’année passée.

L’objectif principal du CAGI est de rendre le site internet plus visible, lisible, compréhensible et plus opérationnel, avec une version aussi bien en français qu’en anglais.

Nous devrons attendre début 2019 pour découvrir le nouveau site avec un nouveau logo du CAGI.

Dans l’ensemble, Pierre de Cocatrix et ses collaborateurs veulent à maintenir la visibilité et la notoriété acquises par le CAGI pendant toutes ces années. Le CAGI doit rester l’outil premier reconnu de la Genève internationale. Le credo du Directeur est que toutes les catégories d’Internationaux puissent s’informer sur le CAGI, sur les prestations offertes et se renseigner si besoin.

Nous voulons surtout aussi aider les jeunes, qui sont confrontés à des questions pratiques auxquelles ils n’ont pas de réponse.

La Genève internationale est en développement et en pleine évolution. La Genève cosmopolite est une réalité. Le CAGI est là pour faciliter la vie de la communauté internationale résidant à Genève et dans le bassin lémanique.

Les expatriés sont priés de bien vouloir prendre directement contact avec le CAGI pour recevoir le programme. Pour tous les renseignements, consultez le site : www.cagi.ch

Pour lire les autres articles de l’auteur, suivez ce lien : https://www.gbnews.ch/user/federica-lobino/

Photo credit : CAGI

Federica Francesca Lobino Federica Francesca Lobino

I am a human rights specialist with eight years of international experience with a passion for children's rights, migration procedures and migration law. To an organisation, I bring project management knowledge coupled with excellent communication and administrative skills. I have extensive experience in researching international and criminal law, and have an alternative dispute resolution certification.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.