Sans-papiers : Bénéfice ou perte pour notre société?

Print Friendly, PDF & Email

Papyrus

La question de la migration et des clandestins dans les villes européennes fait l’actualité. Genève ne fait pas exception à la règle. Les sans-papiers qui travaillent représentent une perte d’entrée d’argent en raison des charges sociales impayées du fait que le travailleur n’est pas déclaré.

Début 2017, Le Conseiller d’État Pierre Maudet trouve une solution avec la Confédération pour lancer officiellement le programme Papyrus. Il s’agit de permettre à des sans-papiers qui travaillent clandestinement de régulariser leur situation afin d’obtenir un permis de travail B. Il ne s’agit pas de contrevenir à l’ordonnance et à la loi fédérale sur les étrangers, mais d’assouplir certains critères.

Après un peu plus d’une année, le bilan  peut être considéré comme positif. D’ici fin 2018, un peu plus de 2000 sans-papiers bien intégrés devraient être régularisés et contrairement aux craintes, seul une personne émarge de l’aide sociale. L’État voit entrer plus de 2 millions des charges sociales dans leur caisse.

«Lever une hypocrisie institutionnelle et de mettre fin à l’exploitation des personnes en situation irrégulière» (P. Maudet)

Sources:

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/La-regularisation-des-sans-papier–fonctionne–bien-15240734
http://ge.ch/integration/article/operation-papyrus-pour-la
https://www.letemps.ch/suisse/geneve-se-lance-regularisation-clandestins
https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/papyrus-deja-permis-regulariser-1093-clandestins/story/23942930

Photo credit : Clker-Free-Vector-Images via Pixabay.com

Maria-Isabel Haroon-Perez Maria-Isabel Haroon-Perez

As an expert in project management, my added value is my varied background. I have the inter-disciplinary expertise your project needs. In other words, the skills, knowledge and experience to analyse the relationships between humans and their natural, social and built environments.

By doing this, I shape your project and evaluate its impact on the end-user – individuals or organisations in the public or private sector – and then take this feedback to evaluate and propose solutions for how the project needs to evolve.

At the same time, I also act as a translator between experts and non-experts, for example between specialists developing new technologies in IT, architecture or urban planning and the client. I listen to everyone involved in the project and develop a common vocabulary to help meet the goals of the project.

La gestion de projet est pour moi l’opportunité d’intégrer de manière transversale mes compétences en tant que coordinatrice, analyste et coach. Mon objectif est de pouvoir transposer cette expérience interdisciplinaire dans mes domaines de prédilection que sont l’architecture, l’urbanisme et les nouvelles technologies. Leur imbrication dans la société du 21ème siècle représente un défi que j’aime analyser ; cela me permet de mieux comprendre les relations entre les humains et leur environnement naturel, social et urbain.
Ma capacité d’écoute me permet de jouer le rôle de traductrice entre toutes les personnes impliquées dans le projet, et de développer un vocabulaire commun, favorable à l’atteinte des objectifs communs
Par conséquent, je peux vous aider soit pour :
• La modélisation de votre projet et son accompagnement .
• Votre transition vers le monde digital.
• Votre migration vers de nouvelles technologies ou applications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.