Les professionnels de GBNews.ch s'allient à la puissance des technologies en intelligence artificielle générative, pour informer la communauté des affaires et le grand public, des dernières tendances et des évolutions du marché de l'emploi.

Agenda

Dialogues insolites : ...

Du 1er février au 24 décembre 2024

Quartier Libre SIG ...

Du 18 avril au 25 août 2024

Musique en été ...

Du 22 juin au 23 août 2024

Concerts d’été à ...

Du 7 juillet au 2 septembre 2024

Genève Genève : ...

Du 14 au 18 août 2024

SECO - Croissance du PIB suisse inférieure à la moyenne au premier trimestre

Écrit par GBNews-Reporters
Paru le 3 juin 2024

pib

Résumé de la newsletters du SECO publié le 30 mai 2024 sous le titre "Produit intérieur brut au 1er trimestre 2024 : l’économie suisse enregistre une croissance inférieure à la moyenne"

Croissance modeste du PIB

L’économie suisse a affiché une croissance modeste de 0,3 % au premier trimestre 2024, dans la continuité de celle du trimestre précédent. Ce résultat est principalement soutenu par le secteur des services et la consommation privée, tandis que l’industrie stagne.

Performance sectorielle

Le secteur industriel a connu une légère baisse de 0,2 %, avec un repli de 0,9 % dans l’industrie chimique et pharmaceutique. En revanche, le secteur de l'énergie a enregistré une hausse de 2,1 %, accompagné d’une croissance des exportations d'énergie. La construction a vu une légère amélioration de 0,3 %, bien que les investissements dans ce secteur soient un peu moins favorables (−0,2 %).

Secteur des services

Le secteur des services a soutenu la croissance du PIB malgré des baisses dans les services financiers (−0,2 %) et les services aux entreprises (−0,3 %). En revanche, l’hôtellerie-restauration (+1,3 %), la santé et le social (+0,8 %) ainsi que le commerce de détail (+1,4 %) ont affiché des performances sur toute la ligne.

Consommation privée et demande intérieure

La consommation privée a progressé robustement de 0,4 %, soutenue par les dépenses en produits alimentaires, non alimentaires, logement et santé. La demande intérieure finale a bénéficié de la reprise des investissements en biens d’équipement (+0,8 %).

Commerce extérieur

Une hausse des importations de 2,0 % a été observée, cependant, les exportations de marchandises ont diminué de 3,3 % en raison d'un commerce de transit en déclin. Les exportations de services, quant à elles, ont légèrement augmenté de 1,0 %, contribuant négativement à la croissance globale du PIB.

En résumé, le PIB du premier trimestre de 2024 reflète une croissance stable mais inférieure à la moyenne, marquée par une résilience des services et une faiblesse du secteur industriel.

Source : Produit intérieur brut au 1er trimestre 2024 : l’économie suisse enregistre une croissance inférieure à la moyenne (admin.ch)

Photo credit : karpenyuk via depositphotos.com

Articles connexes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram