Les professionnels de GBNews.ch s'allient à la puissance des technologies en intelligence artificielle générative, pour informer la communauté des affaires et le grand public, des dernières tendances et des évolutions du marché de l'emploi.

Agenda

Dialogues insolites : ...

Du 1er février au 24 décembre 2024

Quartier Libre SIG ...

Du 18 avril au 25 août 2024

Musique en été ...

Du 22 juin au 23 août 2024

Concerts d’été à ...

Du 7 juillet au 2 septembre 2024

Genève Genève : ...

Du 14 au 18 août 2024

SEFRI - Formation professionnelle initiale comme choix numéro un

Écrit par GBNews-Reporters
Paru le 31 mai 2024

formation professionnelle

Résumé du communiqué de presse du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI publié le 30 mai 2024 sous le titre : "Baromètre des transitions d’avril 2024: la formation professionnelle initiale reste le choix numéro un"

Le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a publié son rapport sur le baromètre des transitions pour avril 2024. Ce rapport présente les choix post-scolaires des jeunes qui finissent leur scolarité obligatoire en été 2024.

Préférences des jeunes élèves

Sur les 94 000 jeunes sondés, plus de la moitié optent pour une formation professionnelle initiale après leur scolarité obligatoire. Le second choix populaire est l'inscription aux écoles de maturité gymnasiale et aux écoles de culture générale, tandis que les solutions intermédiaires, telles que l'année intermédiaire ou une offre transitoire, arrivent en troisième position. L'enquête indique que 64 % des jeunes de 14 à 17 ans savent déjà quelle voie suivre après l'école.

Différence de choix selon le genre

Chez les garçons, 62 % se tournent vers la formation professionnelle initiale, contre un rapport équilibré chez les filles, avec 47 % choisissant une école de maturité gymnasiale ou une école de culture générale et 47 % une formation professionnelle initiale.

Signature des contrats d'apprentissage

Parmi ceux intéressés par une formation professionnelle initiale, plus de 60 % ont déjà signé un contrat d'apprentissage et 11 % ont un accord verbal. Les domaines de prédilection diffèrent entre les sexes : les filles privilégient les professions médicales et sociales, tandis que les garçons sont attirés par les professions techniques et commerciales.

Disponibilité des places d'apprentissage

Pour 2024, l'offre de places d'apprentissage reste stable avec 75 700 places disponibles. 66 % des places sont déjà pourvues, et la majorité des formations mènent au certificat fédéral de capacité (CFC).

Méthodologie de l'enquête

Le baromètre des transitions, mené par gfs.bern sur mandat du SEFRI, reflète la situation actuelle entre l'école obligatoire et le degré secondaire II. L’édition de cette année repose sur une enquête réalisée entre février et avril 2024 auprès de 7 700 jeunes et 5 000 entreprises.

Source : Baromètre des transitions d’avril 2024: la formation professionnelle initiale reste le choix numéro un (admin.ch)

Photo credit : Goodluz via depositphotos.com

Articles connexes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram