Les Sept Habitudes des gens efficaces – Habitude 1 : Être proactif

Print Friendly, PDF & Email

proactifEn 1989, Stephen Covey introduit son livre « Les Sept Habitudes des gens efficaces » dans le monde des affaires. En août 2011, le magazine Time le liste comme « un des 25 livres de gestion d’entreprise les plus influents ».

Malgré le fait que de nouvelles générations aient intégré le monde du travail depuis, ces mêmes habitudes sont aussi pertinentes que jamais aujourd’hui.

Que vous soyez en poste où à la recherche d’une nouvelle expérience, ce premier article d’une série de sept vise à vous fournir un aperçu de la manière de devenir une personne hautement efficace au travail et en dehors, en commençant par la première habitude : être proactif.

La première habitude : être proactif

La proactivité signifie plus que simplement prendre l’initiative ; cela signifie qu’en tant qu’être humains, nous sommes responsables de nos propres vies. Les personnes réactives, par opposition aux personnes proactives, blâment les autres ou les circonstances, par exemple :

  • leurs grands-parents pour leur mauvaise humeur, c’est dans leur ADN (déterminisme génétique),
  • leurs parents pour leur timidité, en raison d’une éducation particulière (déterminisme psychique),
  • leur patron, leur conjoint ou la situation économique ayant un effet négatif sur eux (déterminisme environnemental).

Selon Stephen Covey, si notre vie dépend d’un conditionnement et de conditions, c’est soit le fruit d’une décision consciente, soit par défaut, parce que nous sommes proactifs par nature.

Les personnes hautement proactives assument la responsabilité de leur vie. Leur comportement est le fruit de leurs décisions et non de leurs conditions.

Tandis qu’une personne réactive sera affectée par la météo, selon qu’elle soit “bonne” ou “mauvaise”, une personne proactive ne le sera pas. Qu’il pleuve ou que le soleil brille n’influera pas sur son état d’esprit.

 

Alors, quelle est leur méthode ?

Les personnes proactives sont motivées par leurs valeurs. Si l’une de leurs valeurs est de fournir un travail de bonne qualité, cela ne dépendra pas d’un temps favorable ou non.

Stephen Covey admet qu’il peut être très difficile d’accepter ce message sur un plan émotionnel, surtout si cela fait des années que nous justifions notre misère par des circonstances externes ou par le comportement d’autrui. Mais il souligne également que jusqu’à ce qu’une personne puisse exprimer profondément et honnêtement que « je suis ce que je suis aujourd’hui en raison des choix que j’ai faits hier », cette personne ne peut pas légitimement dire « Je fais le choix d’autre chose », et aller de l’avant.

 

Comment distinguer la proactivité de la réactivité ?

Voici un exemple parlant. Lorsque quelqu’un dit « je dois faire ceci » ou « je ne peux pas faire cela », il transfère la responsabilité à des circonstances extérieures, disant finalement « je ne suis pas responsable, je n’ai pas le choix de ma réponse ». En réalité, il s’agit de mettre en balance une conséquence contre une autre et de choisir entre les deux.

 

La prochaine étape sur la voie de la proactivité

La proactivité fait partie de la nature humaine et bien que les muscles proactifs soient souvent inactifs, comme le mentionne l’auteur, ils sont là. Alors, voici un exemple simplifié de l’une des suggestions d’applications de Stephen Covey pour stimuler ces muscles : durant toute une journée, observez votre langage et le langage des personnes qui vous entourent et notez combien de fois vous entendez la phrase réactive “je dois” ou “je ne peux pas”. Gardez à l’esprit que nous avons toujours le choix.

Vous pouvez trouver d’autres suggestions d’application dans son livre original : les 7 habitudes de gens efficaces.

 

La semaine prochaine : Habitude 2 – Commencer en ayant « la fin » à l’esprit

Photo credit : Constantin Stanciu via www.shutterstock.com

Philip Chowney

Philip Chowney


Coach, lecturer and consultant, I have experience in marketing and sales, consultancy in market research for companies such as CERN and SIG and as a teacher and lecturer in the field of management. My interest in human development brings me today to contribute to environments where people can recognise their potential and use it to their full advantage.

Coach, formateur et consultant, j’ai de l'expérience dans le marketing et la vente, en tant que consultant pour des entreprises telles que le CERN et SIG et comme chargé de cours et conférencier dans le domaine de la gestion d’entreprise. Mon intérêt pour le développement humain m’amène aujourd'hui à contribuer au sein d’environnements permettant aux personnes de reconnaître leur potentiel et de l'utiliser à leur plein avantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.