Être collaborateur de change ou l’art de manier les techniques de vente

FavoriteLoadingPlacer dans les favoris

changeQue ce soit dans un bureau de change traditionnel ou au sein d’un aéroport, le collaborateur de change est la seule personne à qui vous pouvez vous fier pour le change de monnaies. Il est vraiment là pour vous conseiller et vous guider.

Mais attention à ne pas croire que tout se négocie. Il y a tout de même des règles auxquelles il faut se plier et personne n’y déroge.

Qu’est-ce qu’un collaborateur de change ?

Rattaché au chef d’équipe, il effectue des opérations de change et de vente de devises auprès d’une clientèle internationale.

Après une formation du système en interne, ses principales responsabilités sont l’achat, la vente et le transfert de devises d’une caisse à une autre ou d’une caisse au coffre.

Il peut être également amené à gérer tout le processus de remboursement de la détaxe à l’exportation, c’est-à-dire le traitement des formulaires émis par les magasins pour la clientèle étrangère qui souhaite se faire rembourser la taxe en vigueur du pays visité. Ce service n’est pas offert par tous les bureaux de change. Bien souvent, cela concerne les aéroports et les frontières terrestres.

En complément de ces services, il se peut qu’il soit amené à vendre des produits financiers annexes, tels que des cartes de téléphone prépayées ou Western Union …

Il doit s’avérer être un brillant comptable, à moindre échelle bien sûr, pour être apte à vérifier la caisse et veiller à ce qu’il ne manque pas d’argent tout au long de sa journée de travail. Un collaborateur de change consciencieux ne devrait pas faire de grosses erreurs au niveau du compte de ses monnaies et du rendu monnaie.

Que faut-il pour accéder à cet emploi ?

Si vous êtes intéressé par ce métier, sachez que cet emploi est accessible avec un CFC de commerce.

Mais pour les autodidactes et autres personnes sans diplôme particulier, sachez que rien n’est perdu du moment où vous avez une expérience professionnelle dans la tenue d’une caisse. Vous pouvez effectivement avoir une chance d’accéder à ce métier dans ce cas précis.

En ce qui concerne votre casier judiciaire, il doit bien sûr être vierge. Vous devez obtenir l’extrait de casier judiciaire du pays de résidence et de la Suisse bien évidemment.

Dans certains cas, il peut vous être demandé de fournir une attestation de l’office des poursuites pour prouver votre bonne morale étant donné que vous allez travailler avec de grosses sommes d’argent.

Quelles compétences et qualités devez-vous avoir pour accéder à ce poste ?

Avant toute chose, pour exercer ce métier, il faut avoir la capacité de parler plusieurs langues, dont le français et l’anglais étant donné que vous allez évoluer dans un cadre international, surtout dans la région de Genève. La maîtrise d’une autre langue étrangère est un atout sérieux (particulièrement l’Arabe, le Russe et le Mandarin). Il faut bien sûr être honnête et démontrer de la rigueur au niveau du travail et des procédures.

Il faut être à l’aise avec les chiffres et avoir un minimum de techniques de vente. Et si vous ne les avez pas, vous apprendrez à avoir un discours orienté clientèle et vente. Mais sans le goût du contact à la clientèle, vous ne pouvez pas espérer évoluer dans ce cadre précis. C’est un prérequis essentiel à la pratique de ce métier.

Le fait de connaître la réglementation bancaire et la typologie des devises ainsi que les procédures d’encaissement et de transfert de devises peut vous faciliter l’apprentissage du métier. Il ne faut pas partir avec des appréhensions : il faut savoir que l’apprentissage se fait sous forme de formation en interne et que vous avez toujours une personne qui vous supervise au début, jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise.
Et au cas où vous êtes amenés à travailler dans un aéroport, vous devez vraiment être très flexible au niveau des horaires.

Où et comment exercer cette activité ?

Comme nous l’avions déjà cité auparavant, cet emploi peut être pratiqué dans un bureau de change traditionnel partout en ville, que ce soit dans une petite ou dans une grande enseigne. Ces derniers sont ouverts aux horaires de bureau et parfois le samedi matin.

Cependant, il y aussi des bureaux de change à l’aéroport avec une plus grande amplitude horaire et plus de monnaies étrangères à disposition immédiate ou qui peuvent être commandées avec quelques jours de délai. Dans ce cas précis, les bureaux de change de l’aéroport sont ouverts toute l’année, y compris les jours fériés et les weekends.

En résumé, vous devez garder en tête que ce métier est accessible à tout un chacun. Vous pouvez évoluer et vous voir confier de grosses responsabilités. C’est un métier très enrichissant, tant du point de vue de l’échange que vous pouvez avoir avec les clients que le métier en lui-même et toutes ses subtilités.

Photo credit : yurchello108 via fotolia.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Khalissa Benhanaya About Khalissa Benhanaya

Forte de plusieurs années d’expériences dans divers domaines d’activités tels que l’aviation et le change de monnaies, mon adaptabilité et ma polyvalence ont pu être sollicitées au plus haut niveau.
Orientée solution, je sais être une collaboratrice efficace et organisée.
Je sais également servir les intérêts d’une entreprise et à garantir sa bonne image de par ma bonne présentation et ma personnalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *