L’arrivée d’Uber Eats à Genève crée la polémique !

Print Friendly, PDF & Email

Uber EatsUber Eats, la plateforme de livraison de nourriture à domicile qui a débuté ses activités en novembre 2018, est dans le collimateur du syndicat Unia qui a déposé une plainte pour concurrence déloyale.

Unia reproche à Uber Eats de ne s’être pas inscrit au registre du commerce et de ne pas soumettre ses coursiers à un contrat de travail.

Pour sa défense, Uber Eats se dit collaborateur de ses coursiers qui seraient indépendants et donc libres de travailler ou non avec la plateforme.

Mauro Poggia, le conseiller d’état à l’emploi, a pris note des doléances syndicales et de la position d’Uber Eats. Il a rappelé aux acteurs que Genève a des règles et qu’il est important de les appliquer.

Il est inacceptable d’avoir une activité économique et de ne pas participer aux cotisations sociales et autres caisses de compensation en Suisse, et particulièrement à Genève explique Mauro Poggia dans son entretien avec la Tribune de Genève.

Les juges de Genève planchent encore sur la question dit le conseiller d’état et en attendant Mr. Poggia invite chaque entreprise a respecté les règles qui régissent les activités commerciales dans le canton de Genève.

Mr. Poggia compte trouver une solution avec Uber Eats et Unia à la situation qui peut à long terme créer une crise dans la sphère économique et sociale genevoise.

Source :

https://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Syndicats-dego-tes-par-l–immangeable–UberEats-15573497

https://www.bilan.ch/economie/uber-eats-demarre-a-geneve-dici-fin-novembre

Photo credit :

Ross Bagou Ross Bagou

After many years working in hospitality , an area well known for people with many skills , versatile capability is a must ! the pleasure of solving issues in other to bring full satisfaction to clients and company is still authentic and the energy to it is absolute.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.