Vitalité culturelle à Meyrin

Print Friendly, PDF & Email

meyrin_gratte_bitume_2014La richesse de l’offre culturelle de Meyrin n’est plus à démontrer, grâce notamment au programme de qualité que propose le Forum Meyrin. Moins visibles, les actions menées par le service de la culture méritent toutefois d’être mises en évidence. En effet, notre rencontre avec Dominique Rémy, responsable du service de la culture a fait sortir de l’ombre un grand nombre de projets ambitieux qui s’encrent fortement dans l’esprit de la population meyrinoise.

30 ans d’existence

En 1984, à la création du service des affaires culturelles (qui deviendra le service de la culture), les arts visuels sont au cœur du développement du service. Les expositions ont alors lieu à la Villa du Jardin alpin, avant d’être transférées aux galeries du Forum Meyrin à son ouverture en 1995. Dès 2008, sous l’impulsion de Monique Boget, le service de la culture gagne un soutien inconditionnel qui lui donne des ailes. Il a désormais pour priorité de sensibiliser et de donner accès à la culture à toute la population meyrinoise, et en particulier aux personnes qui ne possèdent pas de pratique culturelle. En initiant et facilitant le dialogue et les échanges entre les artistes et les publics, entre différentes formes artistiques et la population, il porte ainsi de nombreux projets au plus proche des habitants.

Coups de projecteur

  • Culture participative : Se mettre au service de la population implique aussi d’être à l’écoute des envies et des idées des habitants. Gratte-Bitume, festival des arts de la rue (photo ci-dessus), et Octopode, festival de musique le démontrent : ces deux événements témoignent d’une belle émulation touchant un large public et activant de nombreuses collaborations avec les associations locales et d’ailleurs.
  • Lever de rideau dans les préaux : Surprise à l’heure de la récréation ! Des artistes programmés par le Festival Gratte-Bitume se produisent dans les cours des écoles, transformant alors le préau en une scène de duel de mousquetaires, ou encore en piste pour cyclistes ou acrobates. Cet avant-goût qui est proposé durant la semaine précédant l’ouverture du festival renverse le premier moment de la rencontre : ce sont alors les artistes qui s’invitent sur les lieux de vie des enfants avant que ces derniers viennent assister aux spectacles en famille ou avec leur classe.
  • fete_de_la_danse_05_2014

    Fête de la danse, mai 2014

    Coup de jeune : Désireuse d’ouvrir le Concours littéraire aux nouvelles formes d’écriture, Dominique Rémy a créé une section slam qui vient s’ajouter depuis quelques années aux deux sections traditionnellement proposées (nouvelle et poésie). Un tournoi de déclamation de textes se devait donc d’être organisé pour ce genre nouveau et c’est l’Undertown – tout désigné pour l’événement – qui ouvre ses portes pour un tournoi exceptionnel et une soirée de concerts slam. Ce concours initialement organisé par des associations en collaboration avec la Ville de Meyrin a été repris par la Ville et la bibliothèque en 2008 et est ouvert à tout auteur amateur, vivant en Suisse romande ou en France voisine.

Ces exemples attestent de l’implication et du soutien du service de la culture pour différentes formes d’expressions artistiques allant à la rencontre des publics. La palette des activités et de l’engagement du service de la culture se révèle être bien plus vaste, à savoir :

  • La programmation de conférences, d’ateliers, d’activités pédagogiques pensés et organisés en lien direct avec les expositions, les spectacles, les concerts et les événements.Un exemple porteur : l’atelier de danse contemporaine pour les aînés créé en lien avec un spectacle a mené à leur participation à la Biennale de danse en 2012 et en 2014 à Lyon.
  • L’organisation tous les deux ans d’une exposition d’artistes amateurs domiciliés sur la commune. Un thème et un format sont donnés par un commissaire d’exposition engagé sur mandat. Le processus de sélection du jury et le montage se conforment à des critères professionnels.
  • L’encadrement et le suivi des compagnies résidentes.
  • Le traitement des demandes déposées par les associations culturelles pour des subventions et une mise à disposition de locaux ainsi qu’un accompagnement et un conseil selon les besoins.
  • L’organisation de manifestations officielles.
  • La gestion du Fonds d’art contemporain pour des interventions dans le domaine public. Par exemple : un projet pour le lac des Vergers et deux interventions artistiques (l’une intérieure et l’autre extérieure) pour l’école des Boudines.
culture_voyage_en_lumiere_vernissage_03_2014

Voyage en lumière, mars 2014

Relations intercommunales

Afin de valoriser la complémentarité de leur offre plutôt que d’estimer la concurrence, tous les délégués culturels de l’association des communes genevoises (ACG) se concertent régulièrement depuis quelques années. Ainsi, l’offre reste diversifiée, inventive et certains projets existants comme le Petit Black Movie et les pianos dans les rues peuvent être accueillis ou circuler de façon intercommunale. Cette ouverture à la discussion est par ailleurs étendue au Grand Genève et dépasse ainsi les frontières pour ne retenir que les atouts culturels de chacun.

Sur le plan culturel, Meyrin tout comme la Ville de Genève ont bénéficié ces dernières années d’un soutien politique fort. De ce développement et de cette vitalité désormais confirmés, l’offre culturelle se trouve renforcée et la cohésion sociale améliorée.

Dominique Rémy en quelques mots… 

Dominique Rémy, thérapeute de formation, œuvre pour un accès à la culture pour toutes et tous depuis près de 25 ans dont 20 ans à la commune de Meyrin où elle occupe le poste de responsable du service de la culture depuis 2008. Avant cela, le poste d’assistante de direction au théâtre du Forum Meyrin lui est confié en 1994, alors qu’elle travaillait comme administratrice aux ateliers d’ethnomusicologie et était active au sein du Festival de la Bâtie.

Sources :

Photo credit : Copyright Laurent Barlier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.