Walt Disney mise sur « Star Wars » et le streaming

Print Friendly, PDF & Email

Walt Disney n’a pas franchement convaincu les investisseurs hier soir par ses derniers résultats trimestriels. Néanmoins, les promesses du groupe dans le streaming et les plans autour de la franchise « Star Wars » devraient permettre au titre de résister aujourd’hui.

Le groupe de Burbank a réalisé au 4ème trimestre fiscal un bénéfice net de 1,75 Md$, en repli de 1% en glissement annuel. Les revenus se sont tassés de 3% à environ 12,8 Mds$. Le bénéfice ajusté par action s’est élevé à 1,07$, alors que le consensus était de 1,13$, pour 13,2 Mds$ de recettes.

ESPN a particulièrement pesé sur les comptes de Disney. Les réseaux médias ont encaissé une chute de 12% du bénéfice opérationnel à 1,48 Md$. Les activités câble du groupe, comprenant ESPN et Disney Channel, ont vu leurs revenus régresser sous les 4 Mds$ au 4ème trimestre.

Bob Iger, le patron du groupe, a par ailleurs glissé que Disney avait conclu un accord avec Rian Johnson, réalisateur de « Star Wars – Les Derniers Jedi » (qui sortira mi-décembre en France), en vue de la création d’une nouvelle trilogie ! En outre, Disney développe une série TV « Star Wars » destinée au service de streaming lancé par le groupe.

Car Disney envisage désormais clairement de concurrencer Netflix. La stratégie du groupe passe ainsi par la création d’une relation directe avec le consommateur, « vitale » pour l’avenir de ses activités. Il s’agit, d’après Iger, de la 1ère des priorités de Disney cette année.

Dès 2019, les nouveautés Disney seront donc proposées d’abord sur le service du groupe, à un prix « substantiellement inférieur » à celui de Netflix…

 

Source : boursier.com

Jean-Pierre Asensio Jean-Pierre Asensio

Au bénéfice de 15 années d'expérience professionnelle dans l'administration, l'assistanat, le marketing et la finance, ces domaines que je connais très bien, ont encore beaucoup de facettes à découvrir.
Assistant administratif, assistant de direction ou consultant financier, ce sont mes domaines de prédilection. Je suis fasciné par ces domaines car ils ne cessent d'évoluer d'années en années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.