Berence : une marque genevoise Sur Mesure

Print Friendly, PDF & Email

Nous avons rencontré Tarik Adam, fondateur et créateur de Berence, afin d’en apprendre un peu plus sur sa marque de vêtements et sur la création de son entreprise.

Tarik Adam est né et a grandi à Genève. Depuis tout petit, il rêve de créer sa propre marque de vêtements, qui aurait « un fort pouvoir d’identification à la ville de Genève ».

Berence est une marque de chemises et de costumes sur mesure à Genève et Neuchâtel qui a repris les activités de la chemiserie traditionnelle.

 

Création et lancement de Berence

L’aventure démarre en 2007, dans le prêt-à porter. Tarik Adam créait alors uniquement des polos sur lesquels des boutons de passementerie de soie remplaçaient les traditionnels boutons en plastique.

Puis, il a développé toute une gamme de produits qu’il vendait dans un réseau de magasins multi-marques, tels que Manor, ou Bon Génie. En tout, plus d’une trentaine de boutiques distribuent alors Berence.

En 2013, la conjoncture s’étant détériorée les petites boutiques qui distribuent la marque disparaissent progressivement. Seuls les grands magasins tels que Manor et Bon Génie continuent de vendre ses produits. Mais Tarik Adam ne « croit plus au positionnement de Berence, qui était une marque moyen de gamme », alors il décide d’arrêter « cette méthode de distribution ».

 

Des chemises et costume sur mesure : unique à Genève

En 2016, et après quelques années difficiles, Tarik Adam reconnaît qu’il faut positionner la marque. « Le client en a marre du diktat des designer. Chez Berence, il pourra personnaliser lui-même ses vêtements. Berence mettra à disposition les moyens pour les fabriquer. »

C’est à ce moment que Berence reprend progressivement les activités genevoise et neuchâteloise de la “Chemiserie Traditionnelle 1850” active depuis plus de vingt ans dans la confection de chemises sur mesure à Genève et Neuchâtel.

Pour Tarik Adam, cela permettra à Berence de s’exprimer avec une expérience client forte, composée d’une décoration chaleureuse, de l’utilisation des technologie actuelle et d’autres nombreux éléments qui font le caractère fort d’une marque et qui lui donne son identité.

L’offre produits est donc constituée de chemises et de costumes sur mesure, mais aussi de pantalons chino sur mesure et veste déstructurée sur mesure.

Les polos aussi peuvent être personnalisés.

La boutique accueille « principalement des personnes qui ont des professions libérales, telles que des banquiers, des avocats, des politiciens. De jeunes mariés ou des jeunes qui commencent à travailler » viennent également au magasin, parce qu’ils « veulent des produits personnalisables à prix abordable ». La clientèle, à partir de 25 ans, est constituée essentiellement d’actifs.

BerenceComment créer sa propre marque ?

Tarik Adam n’a pas vraiment choisi l’entrepreneuriat. Il avait ce rêve un peu fou de créer une marque suisse et l’entrepreneuriat était le seul moyen de réaliser son rêve d’enfance.

Il a enchaîné les petits jobs  dans le but de mettre de l’argent de côté et de créer Berence.

Les principales difficultés pour créer son entreprise furent de « trouver de les moyens financier pour constituer un capital » et ensuite de « générer du chiffre d’affaire». Pour constituer le capital, Tarik Adam a « fait appel au 3 F (Friends, Family and Fools). Pour produire du chiffre d’affaire, « quand on fait des vêtements, il faut distribuer en volumes pour pouvoir pérenniser une entreprise. ».

Cela dit, pour commencer, « le plus important est de poser les chiffres, et de faire un business plan, de savoir ce que l’on a besoin financièrement pour pouvoir être rationnel sur son besoin en fond de roulement. »

 

Berence : un produit unique

L’emplacement a bien sûr son importance pour ouvrir sa boutique, mais dans le cas de Berence, « très peu de personnes passent devant la boutique et viennent consommer, c’est plutôt des gens qui connaissent la boutique, qui se déplacent et qui viennent acheter nos chemises et costumes sur mesure ». En effet, Berence propose un produit à accès unique à Genève, ce qui implique que les gens se déplacent. La marque « s’adresse à une clientèle masculine, qui se déplace volontiers pour commander ses chemises et costumes sur mesure. »

Pour conclure, Tarik Adam conseille aux jeunes entrepreneurs « de vraiment être sûrs de ce qu’ils veulent faire, de ne pas avoir peur de prendre des risques, mais de ne pas en prendre non plus trop, et finalement de garder une ligne directrice et de ne pas changer de cap. «

 

Source : https://www.berence.ch/ https://www.linkedin.com/in/tarikadama3ab6515/ https://www.linkedin.com/company/berencegen%C3%A8vesa/

Photo credit : Emmanuel Jr Zouam

Emmanuel Junior Zouam About Emmanuel Junior Zouam

Dans le domaine de la vente depuis à peu près 7 ans, dont 2 ans dans le monde professionnel, ma carte de visite indique que je suis spécialiste du Commerce de détail.

Faire vivre une expérience différente et fidéliser le client sont mes fondamentaux.

Toujours souriant, ayant le contact facile avec les gens, j 'aime découvrir de nouvelles personnes, et j’utilise l'écoute active pour poser la bonne question au bon moment. Je soutiens les gens afin qu'ils définissent leurs besoins et puissent trouver ce qu'ils cherchent vraiment.

J’aime aider mes collègues à développer une stratégie pour cibler les besoins du client, et leurs propres compétences personnelles afin qu'ils puissent communiquer leur valeur ajoutée à l'entreprise.

Efficace dans mon travail, capable de gérer plusieurs tâches à la fois, je me tiens à votre disposition pour plus d’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.