Banque : 40% de bonus en moins pour les femmes

Print Friendly, PDF & Email

Lorsque le mot bonus de fin d’année est prononcé, la plus grande partie des gens pensent au monde bancaire. Cela a fait plusieurs fois la une des journaux. Selon une enquête de l’ASEB (Association Suisse des Employés de Banque), les écarts salariaux dans le monde bancaire sont plus importants que dans l’économie en général (23.6% contre 14.6%).

 

Écart salarial

L’écart salarial pour les employées est d’environ 10%, pour les cadres il est de 13% et au niveau de la direction de 6%. Dans notre article, « la banque au féminin », les grandes banques voulaient augmenter le taux de femmes cadres en leur sein. C’est justement cette catégorie qui subit la plus grosse différence de traitement.

Pour Denise Chervet, directrice de l’ASEB, « les femmes continuent à souffrir des effets des biais inconscients, lors des évaluations salariales ». L’association demande aux banques de faire preuve de modernité dans leur politique salariale et soutient la journée d’action du 14 juin.

Les hommes bénéficient d’augmentation de salaire de plus de 50% supérieur à leurs collègues féminines. Cette disparité est aussi importante sur les bonus. Le bonus moyen pour les hommes est de 12’500.- francs, tandis que celui des femmes atteint les 8’000.- francs.

La tendance actuelle mentionne que les salaires dans les grandes villes tendent à diminuer, alors que les prestations salariales augmentent dans les régions périphériques.

Source : Le Temps

Photo credit : Flickr by Frédéric BISSON

Francois Marti

Francois Marti


Employé de banque depuis près de 30 ans dans le back-office titres.
Mes expériences sont variées à travers les différents secteurs de ce domaine.
Je suis aussi passionné par le massage et je prépare le diplôme de massage classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.