Brand Content : Une stratégie marketing qui joue de vos émotions

Print Friendly, PDF & Email

brand content - clap de film sur un fond de désert

Nous avons eu la chance de participer à plusieurs conférences au salon eCOM Genève. L’une  traitait du sujet « le brand content », c’est-à-dire la valeur et les émotions que véhiculent les marques. Il s’agit donc de montrer une image séductrice du produit ou de la marque. Deux responsables de la société « Wide I Switzerland » ont pris la peine de nous communiquer les stratégies de séduction visuelle des publicités ou clips vidéos et comment surprendre le consommateur par l’émotion visuelle.

 

Les émotions au cœur du ‘brand content’

Autrefois, les émotions étaient définies comme une connotation négative, c’est à dire un trouble psychologique, une agitation ou un mouvement moral incontrôlé. Aujourd’hui la tendance est inversée, les émotions sont le centre d’attention des publicitaires comme le démontrent plusieurs grandes marques.

Diesel, pilier dans le domaine du jeans et leader dans la création de spot publicitaire, surprend souvent ses fans par des clips vidéos hors du commun, comme ce clip vidéo sur le thème « la différence qui dérange » dans « Go with the flaw ».

 

 

Nouvel exemple d’une nouvelle marque Suisse en plein essor qui se développe comme leader dans le domaine des sacs à dos urbain et « daily use ». Dunut se démarque de ses concurrents par son slogan « dare your own trip » traduit comme « ose ta propre aventure ». Son spot vidéo reflète son image de marque et met en avant le sport urbain, l’aventure et le dépassement de soi.

 

 

 

D’autres vidéos peuvent nous surprendre mais cela dépasse certaines limites et en devient presque violent émotionnellement. Nous pourrions  presque parler de boulimies de l’émotion. L’histoire démarre dans un esprit positif par la dialogue de deux jeunes étudiants au lycée, se laissant des messages dans une bibliothèque. Au moment des retrouvailles, un incident plutôt surprenant va interrompre leur rencontre.

 

Le neuromarketing

Les agences de marketing sont de plus en plus efficaces.  Elles tentent depuis des années de comprendre nos émotions sous forme de statistiques, à savoir quelles sortes d’émotions surgissent lors du visionnage de vidéo, telles que l’étonnement, la tristesse, la joie ou encore la colère.

Mais comment ces spécialistes du ‘neuromarketing’ s’y prennent-ils ?

Une partie de notre cerveau est extrêmement sensible à ce genre d’informations. Elle se nomme le système limbique aussi connue comme le ‘siège de nos émotions’.

Officiellement ce genre de pratique est interdite en France. Cependant, elle est exploitée depuis longtemps sur le continent américain, notamment par des  multinationales telles que Coca-Cola, McDonald, Facebook, Disney et consorts.

Les grandes marques ont donc trouvé comment toucher le consommateur en jouant sur sa sensibilité et ses émotions. Pour provoquer l’achat, elles ne se focalisent donc plus sur le produit à proprement parlé, mais sur l’émotion qu’il suscite.

 

Photo credit : stokpic via pixabay.com

Cyril Dugue Cyril Dugue

Avec plus de 9 ans d'expériences en gestion administratives dans le cadre des assurances. J'ai pu mettre en pratique mon sens de l'organisation, du relationnel et du conseil. Mon objectif est de m'orienter vers le monde de la communication et mettre au service mes compétences acquises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.