Broadcom / Qualcomm : rendez-vous galant pour la Saint-Valentin

Print Friendly, PDF & Email

Les directions de Qualcomm et de Broadcom pourraient se rencontrer mercredi, afin d’échanger au sujet de la dernière offre de Broadcom chiffrée à 121 Mds$. C’est du moins ce qu’affirment les sources « proches de la question » de l’agence Reuters.

Par ailleurs, Broadcom a sécurisé 100 Mds$ de financement par la dette afin de pouvoir mener à bien ce rachat, selon le « Wall Street Journal »…

Rappelons que Broadcom a récemment rehaussé son offre en cash et actions, de 70$ à 82$ par titre Qualcomm. Broadcom a également accepté de nouvelles concessions, proposant en particulier une commission de 8 Mds$ en cas d’échec devant les régulateurs antitrust.

Qualcomm, répondant à la dernière offre, a estimé jeudi qu’elle sous-évaluait encore ses activités. Qualcomm a néanmoins proposé de rencontrer son acquéreur potentiel, ce qui signale que le groupe pourrait changer de position, selon les ajustements consentis par Broadcom.

Qualcomm désire que Broadcom fasse le nécessaire, afin de s’assurer que l’opération franchisse les obstacles antitrust. Il s’agirait donc que Broadcom, désormais basé à Singapour, s’engage aux désinvestissements adéquats.

 

Source : Wall Street Journal (WSJ)

Jean-Pierre Asensio Jean-Pierre Asensio

Au bénéfice de 15 années d'expérience professionnelle dans l'administration, l'assistanat, le marketing et la finance, ces domaines que je connais très bien, ont encore beaucoup de facettes à découvrir.
Assistant administratif, assistant de direction ou consultant financier, ce sont mes domaines de prédilection. Je suis fasciné par ces domaines car ils ne cessent d'évoluer d'années en années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.