Comment optimiser sa recherche d’emploi ? Quatre étapes à ne pas négliger

Print Friendly, PDF & Email

corner of this way street and that way street signs in texas small townLes étapes clés d’une bonne candidature ne sont pas faciles à décerner pour les 50’000 chercheurs d’emploi en Suisse romande. Lors d’un atelier proposé par Cusmic, Jessica Geer, spécialiste du recrutement, nous apprend qu’approcher sa cible ne s’improvise pas. Construire une stratégie de retour à l’emploi se résume, selon elle, en quatre étapes :

1.  Définir son profil 

Les candidats oublient souvent de s’interroger sur leur propre profil. Pourtant en connaissant ce qu’il aime ou ce qui le freine, le chercheur d’emploi pourra par la suite cibler l’environnement de travail qui lui convient le mieux et être pertinent dans ses recherches. Le candidat peut ainsi se questionner sur sa formation, ses compétences et ses connaissances, ses intérêts et ses envies ainsi que son tempérament.

Lister :

  • ses forces
  • les tâches souhaitées
  • l’environnement idéal
  • les opportunités sur le monde du travail

Et à l’opposé, lister :

  • ses faiblesses
  • les tâches qui mettent mal à l’aise
  • l’environnement qui ne permet pas l’épanouissement
  • les freins sur le marché du travail

Cela permet également d’avoir une meilleure compréhension de ce que l’on vise.

2. Définir sa cible :

De façon générale, le candidat doit aussi s’interroger sur le genre de métier, de poste et de structure qu’il recherche. En premier lieu, il peut se demander quels sont les métiers qui existent. Le site orientation.ch peut être un allié de taille dans cette phase de recherche. La personne peut aussi se tourner vers des conseillers, des agences ou simplement discuter avec des professionnels du secteur. Le chercheur d’emploi devra ensuite se demander si ces métiers correspondent à ses propres forces et faiblesses.

Il est également conseillé de regarder si le marché est porteur et/ou en croissance. En approfondissant les recherches, il faut ensuite prendre conscience des tâches et des responsabilités demandées pour chaque type de poste. Pour organiser sa prospection, le candidat peut aussi lister les organisations et entreprises qui lui semblent incontournables en terme de structure.

Enfin, l’exercice de projection (définir son projet professionnel à un an, trois ans et cinq ans) permet souvent de se poser des questions importantes et décisives pour la suite de son parcours : existe-t-il des opportunités d’évolution de carrière en joignant cette entreprise ? A-t-on accès à des formations complémentaires ? Quelles sont les compétences demandées et/ou à acquérir pour évoluer? Pourrais-je les acquérir en acceptant le poste proposé ?

3. Créer ses outils :

Il n’y a pas de formule universelle de création d’outils. C’est un processus dynamique où il faut tâtonner, essayer et retravailler. Il est par contre important de garder en tête que les outils doivent être adaptés au profil et au poste convoité.

Le CV – Le CV doit tenir sur une seule page recto. La photo n’est pas obligatoire, il s’agit d’une appréciation subjective du recruteur. Si le candidat décide d’en ajouter une, celle-ci doit être « professionnelle » : un fond clair et une tenue vestimentaire adaptée. Un junior commencera par décrire son parcours académique. Mais ce sont surtout ses expériences personnelles (job d’été, association etc.) qui feront la différence.

Quant au senior, il devra bien évidemment mettre en avant l’expérience professionnelle . Si le chercheur d’emploi décide de parler de ses centres d’intérêt, il est conseillé d’être précis (en indiquant par exemple la fréquence de l’activité, le niveau, le nombre d’années de pratique…).  Pour les langues étrangères, il est fortement recommandé d’utiliser la grille du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) qui normalise et définit les niveaux de maîtrise écrit et oral. Il est également judicieux de reprendre les compétences clé de l’offre pour montrer l’adéquation de son profil avec le poste (esprit d’équipe, capacité d’analyse etc.).

Un spécialiste du recrutement passe moins de trente seconde par CV. Celui-ci doit donc être clair et mettre en avant les forces du candidat de façon très visuelle. En moyenne, pour chaque offre, une agence de placement propose près de trois candidatures à ses clients (ce chiffre est indicatif et varie selon les demandes du client).

La lettre de motivation – La lettre de motivation doit également tenir sur une page. La règle est simple : celle-ci doit être individualisée, sinon, elle ne mérite même pas d’être envoyée. La structure la plus utilisée est le : « Vous / Moi / Nous ». Pour la première partie, il faut donc s’informer sur le positionnement de l’entreprise, le secteur d’activité, les clients et missions. Il faut  aussi mettre l’accent sur les valeurs propres de l’entreprise. Le candidat explique ensuite son parcours.

Attention, la lettre de motivation n’est pas une copie du CV. Elle apporte des informations complémentaires. Il faut aussi montrer la pertinence de son profil par rapport au poste en reprenant certains aspects mentionnés dans l’offre. Pour le dernier paragraphe, le candidat doit montrer ce qu’il peut apporter à l’entreprise ainsi que son intérêt à rejoindre le groupe.

Le certificat de travail – Les certificats de travail doivent être joints à la candidature : un certificat par expérience/entreprises. Les dates d’entrée et de sortie de poste doivent évidemment coïncider avec celles du CV.

4. Approcher la cible :

Avant – Les entretiens demandent un grand travail de préparation. Le candidat doit se renseigner sur l’entreprise et bien connaître les tâches et responsabilités demandés pour le poste. Il doit également se préparer sur la façon de présenter son parcours.

Pendant – Le candidat doit faire attention à son attitude, car en plus de montrer sa motivation, il faut faire preuve de dynamisme et de pro-activité. Son discours doit aussi être structuré et articulé pour être facilement compris. En utilisant un vocabulaire soutenu et spécialisé dans son domaine d’expertise, le candidat peut aussi faire une bonne impression. Outre l’impression dégagée par le candidat, le recruteur cherche avant  tout à connaître son interlocuteur et  juge de sa potentielle intégration dans le poste. Il faut donc rester soi-même et présenter son parcours en l’illustrant de tâches concrètes. Cela permettra notamment au recruteur de se projeter en imaginant le candidat comme un futur collaborateur.

Quant à la partie de l’entretien la plus redoutées, la fameuse question des qualités et défauts, il n’y a pas de réponse attendue. Il faut avant tout dire la vérité (en évitant toute banalité) et étayer ses propos par des faits réels. Pour les défauts, rien de mieux que de demander à ses proches. Un défaut n’est pas forcément un trait de personnalité : il peut aussi s’agir tout simplement de quelque chose à travailler ou développer.

Après – A la fin de l’entretien, le candidat peut demander au recruteur des informations sur la suite du processus : délai d’attente avant la prise de décision, entretien avec un autre responsable/service. Il est également toujours très apprécié d’écrire un mail de remerciement pour le temps accordé.

En créant les bons outils pour approcher sa cible et en se focalisant sur les entreprises qui combleraient ses besoins et envies, le candidat optimisera sa recherche d’emploi et ses chances de réussite. Nido Qubein, Président de l’High Point University a d’ailleurs dit : « Vos circonstances actuelles ne déterminent pas où vous pouvez aller, elles déterminent simplement où vous pouvez débuter ».

Sources :

  • Conférences sur « Les techniques de recherche d’emploi », présenté par Jessica Geer (Cusmic) et organisé par la JEG lors de la semaine de l’entreprenariat « Libérez vos idées »
  • Rapport de la SECO : La situation sur le marché du travail en octobre 2013

photo credit: Lori Greig via photopin cc

Comments

  1. Anonyme

    Some very good advice here, especially the first part stressing the need to take time defining who you are and what you want so you can better target the kind of job/company which is going to best suit you. Thank you!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.