Comment réaliser un CV attractif? Les réponses du cabinet ESA Partners

Print Friendly, PDF & Email
ESA partners SA

Michel Roche et Marianne Aerni, du cabinet de recrutement ESA Partners SA

Créé en 2011, Executive Services & Advisory Partners SA (ESA Partners) est un cabinet spécialisé dans la recherche de dirigeants, ainsi que dans le conseil en management et la communication. Les entreprises font appel à la société pour le recrutement de cadres supérieurs et pour du conseil en stratégie ou en communication.

Michel Roche, qui est en charge de la recherche de dirigeants et Marianne Aerni, spécialisée dans la communication, le media training* et l’organisation d’événements, ont répondu à nos questions concernant la manière d’établir un bon CV.

Quels sont les CV les plus “attractifs”?

Michel Roche. L’essentiel est évidemment de se trouver dans le cœur de cible du poste ouvert. Les entreprises consacrent en moyenne une minute dans un premier temps pour la lecture rapide d’un CV, ce qui signifie que celui-ci doit être compréhensible, clair et présenté sur une page idéalement. Le premier objectif du CV est d’obtenir un rendez-vous avec l’entreprise ! En effet, celles-ci sont souvent inondées de candidatures et font une première sélection en éliminant les dossiers hors de la cible, en se fondant essentiellement sur le CV et dans une moindre mesure sur la lettre de motivation.

Dans quelle mesure la présence de “mots clés” est-elle importante? 

Michel Roche. Les mots-clés sont importants si le candidat poste son CV sur un site d’offres d’emplois. Notre cabinet privilégie, lui, le suivi personnalisé et une approche spécialisée pour chaque recrutement.

Préférez-vous un CV par expérience ou par compétences?

Michel Roche. Nous préférons les CV par expériences, anti-chronologiques, avec la mise en évidence des compétences pour chaque position occupée. Il peut être également intéressant de placer une phrase en tête de CV, indiquant les objectifs du candidat afin de communiquer clairement auprès du recruteur.

Marianne Aerni. Plus votre CV est clair et bien structuré, plus vous vous différencierez des autres candidatures. Par ailleurs, construire un CV est une démarche qui demande du temps. Certaines personnes ont d’ailleurs du mal à définir leurs compétences. C’est pourquoi il est intéressant de faire appel à un œil extérieur.

Est-il important de mettre une photo sur son CV?

Marianne Aerni: Avant tout, le CV doit vraiment correspondre au profil du poste. Toutefois, si le candidat décide de mettre une photo, celle-ci doit être de bonne qualité, bien cadrée et professionnelle. Très souvent ce n’est pas le cas et cela dessert le candidat.

Est-il utile de créer un profil sur les sites emplois ou sur LinkedIn?

Michel Roche. Oui, c’est important, mais cela dépend du poste visé. Pour un poste de cadre, LinkedIn est un réseau professionnel utilisé par les employeurs, les cabinets de recrutement, etc. Beaucoup de cadres ont un profil Linkedin et il est pertinent d’être présent sur ce réseau pour des postes d’un certain niveau. Cet outil est complémentaire à la candidature classique. Les références indiquées sur Linkedin peuvent également donner un aperçu du candidat, même si elles n’ont pas la même valeur que les références classiques obtenues de vive voix avec l’accord préalable du candidat.

Marianne Aerni. Il faut ajouter que lorsque le candidat crée son profil, c’est l’occasion pour lui de définir son objectif, la direction à prendre pour son avenir professionnel et de réfléchir ainsi à la manière de se présenter.

Que peut faire le candidat pour améliorer sa stratégie de recherche d’emploi? Pour être plus proactif?

Michel Roche. Les réseaux sociaux ainsi que les réseaux traditionnels d’amis, de proches, de collègues permettent de rester dynamique par rapport au monde du travail. Le candidat doit informer son réseau qu’il est à la recherche d’un emploi. Il peut par exemple se faire introduire auprès de personnes travaillant dans une entreprise qu’il cible afin de mieux connaître l’entreprise, de savoir si elle engage et quels sont les profils recherchés.

Il est également recommandé de rester proactif, en suivant une formation continue certifiante ou en effectuant un stage. Se présenter devant un employeur en expliquant avoir profité d’une période sans emploi pour se former est toujours bien perçu, car cela signifie que la personne se prend en main, est restée active et surtout a amélioré ses compétences ! Cette démarche permet aussi de préciser ses intentions et une formation peut être l’occasion de se repositionner par rapport à sa cible professionnelle.

Quel est le plus important: le CV ou la lettre de motivation?

Michel Roche. La pratique démontre que de nombreux recruteurs se concentrent dans un premier temps sur le CV. La lettre de motivation doit être adaptée à l’offre, partant du poste et de l’entreprise.

Quels sont les points importants et particuliers au domaine de la communication qui doivent absolument figurer sur le CV?

Marianne Aerni. Les points importants restent les mêmes que pour les autres domaines. Toutefois, dans la communication, il est encore plus important de présenter un CV clair et une lettre de motivation bien formulée. Avoir de l’expérience est également essentiel ; il faut de plus savoir se présenter de manière adéquate et la communication interpersonnelle est évidemment primordiale. Un CV de communicant doit être bien agencé, mais sans en faire trop et surtout être toujours juste par rapport au poste, par rapport à l’esprit de l’entreprise et à sa façon de communiquer.

Quelles sont vos prévisions concernant le marché de l’emploi dans le domaine de la communication?

Marianne Aerni. Il y a de plus en plus de communicants. Il existe des ouvertures, le marché bouge, mais les candidats sont très nombreux. C’est pour cette raison qu’il faut rester actif et saisir les occasions, même si ce sont de petits mandats. En ce qui concerne la communication sur le web, il existe toute une nouvelle gamme de métiers, mais ce sont souvent des jeunes très bien formés qui travaillent dans ce domaine. Le plus important pour eux consiste encore une fois à acquérir de l’expérience professionnelle.

(*Le media traning est un entraînement à la prise de parole devant les médias)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.