De l’aviation à l’humanitaire – changement d’horizon

Print Friendly, PDF & Email

Qu’est-ce que je veux faire ? Et qu’est-ce que je peux apporter à cette entreprise ? Lorsque l’on opte pour une reconversion professionnelle, il faut tenter de répondre à ces deux questions, en mettant en avant les compétences transférables que vous avez pu acquérir tout au long de votre parcours professionnel. L’article qui suit se penchera sur le passage d’Aircraft Coordinator à la logistique humanitaire.

Pour faire simple, un Aircraft Coordinator est en charge de superviser tout ce qui se passe sur un avion durant son temps passé au sol. Il est la première personne contactée en cas de souci quelconque, que ce soit en lien avec l’équipage, les pilotes, l’embarquement des passagers, le chargement/déchargement des bagages, le catering ou encore le fueling. Il doit également veiller au respect des mesures de sécurité obligatoires autour d’un avion, tout en élaborant les plans de chargement qu’il doit remettre aux pilotes pour s’assurer de la stabilité de l’avion. Simple vous avez dit ? En bref, pas grand-chose ne peut se passer sans la présence de ce coordinateur. Alors que pouvons-nous garder de cette étape dans l’aviation qui pourrait être bénéfique au monde humanitaire ?

aircraft coordinator

D’Aircraft Coordinator à la logistique humanitaire

Tâchons donc de comparer l’incomparable :

Avant il se levait très tôt pour faire décoller des avions,

Maintenant il pense faire de la logistique humanitaire sa vocation.

Les heures passées sur le tarmac à réfléchir sous la pression,

Ont forgé en lui une certaine détermination.

 

Maintenant il vient en aide à certaines populations

En mettant sa logique et son esprit d’équipe à contribution.

Avant ne comptera plus mais aura des répercussions

Sur ses prises de décisions dans sa nouvelle fonction.

 

À une gestion de conflits entre passagers qui partent en vacances

Succède désormais un appui pour ceux qui n’ont pas cette chance

Et qui peuvent dès demain peut-être se retrouver sans rien.

 

Il va donc préparer et envoyer ce dont ils ont besoin

Sans oublier de communiquer avec les agents de terrain

Pour s’assurer, comme avec les avions, que la roue tourne dans le bon sens.

 

La transférabilité des compétences

Ces quelques lignes pour vous donner une petite idée de son passé et de son présent, tout en essayant de mettre en avant les compétences pouvant être utilisées dans les deux cas :

La résistance au stress : elle est primordiale, tant sur le plan de l’aviation que de l’humanitaire, car elle est quotidiennement mise à contribution.

La disponibilité, la flexibilité : les horaires irréguliers et les imprévus sont monnaie courante dans ces deux domaines et l’adaptation est donc obligatoire.

Le team spirit : sur le tarmac comme sur le terrain, il n’est jamais seul. En tant que coordinateur, il se doit de s’assurer que tous les membres de l’équipe sont opérationnels et à 100% de leurs capacités.

Le leadership : avec le lot de responsabilités qui incombent à ces deux fonctions, il faut un esprit décisionnel clair pour atteindre les objectifs fixés dans le délai imparti.

Facilités relationnelles : dans une gestion de conflits par exemple, l’aisance dans le relationnel, que ce soit dans une zone sinistrée ou auprès de passagers mécontents, aidera forcément à trouver la meilleure solution pour régler le problème.

Si l’on résume tout cela, quel que soit votre background et la reconversion que vous envisagez, il y aura toujours des compétences que vous pourrez mettre en avant et qui seront utiles et nécessaires à votre nouvel employeur. Dans notre cas, du team spirit au leadership, en passant par la flexibilité, toutes les compétences sont essentielles et transférables. L’expérience est secondaire, ce qui compte c’est ce que vous arrivez à sortir de vous-mêmes pour aller là où vous le souhaitez.

Photo credit : Wikipedia

Clément Capponi

Clément Capponi


"A pessimist sees the difficulty in every opportunity. An optimist sees the opportunity in every difficulty." - Winston S. Churchill

As someone who loves life, I can relate myself to this quote because facing challenging situations is part of my everyday experience. From my years as an Aircraft Coordinator using my leadership when I was supervising everything that happens on a plane, to handling conflicts with angry customers, via my relationship building skills based on all the people that I've met, I want to evolve in a dynamic environment where my values and my team spirit are useful.

This has lead me to have no fear of taking responsibilities even when I'm under pressure. As a solution finder, I always follow my instinct because what matters the most comes from inside of me.

To avoid routine, I spend my free time doing what I love, which means hanging out with my friends or spending energy playing tennis or football (actually sport in general) or supporting my favorite ice hockey team at the stadium.

Let sum up like this :

"Some people want it to happen, some wish it would happen, and others make it happen." - Michael Jordan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.