Les prévisions d’emploi sont moroses…

Print Friendly, PDF & Email

L’économie suisse reste grandement touchée par la pandémie et les périodes de confinement.

Le chômage progresse et ManpowerGroup prévoit des réductions de personnel et des intentions d’embauches revues à la baisse, en Suisse, en ce début d’année.

Les perspectives varient selon les régions, le secteur d’activité et la taille des entreprises. Sans surprise, les plus sombres sont celles de l’hôtellerie-restaurant  (-33%), la construction (-6%), et le commerce (-3%). Toutefois de légères hausses sont prévues pour la finance et le service aux entreprises (+3%), ainsi que dans le domaine de l’industrie manufacturière (+1%).

Selon l’enquête menée auprès de plusieurs directeurs en ressources humaines en octobre 2020 par Manpower dans 43 pays (dont 415 employeurs en Suisse), 34 prévoient de recruter durant les trois premiers mois de l’année. Une situation qui semble globalement s’améliorer excepté pour la Suisse qui fait partie des 7 pays dont les perspectives d’emploi sont négatives avec -4% pour le premier trimestre 2021. Ce qui lui vaut la place d’avant avant dernière du classement.

Aucune reprise n’est prévue en Suisse avant la fin de l’année 2021 selon Manpower.

Source : Les perspectives s’assombrissent, par Fabrice Breithaupt, paru le 17 décembre 2020, dans Emploi Romand

Image :  stockunlimited

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.