Facebook : le réseau social boycotté

Print Friendly, PDF & Email

boycott facebook

Depuis quelques semaines, plusieurs grandes entreprises et institutions (un bon millier à l’heure actuelle), ont décidé de boycotter les espaces publicitaires de Facebook. Leur objectif est de lutter contre l’inaction de la plateforme envers des publications haineuses, racistes et antisémites.

Le réseau social pointé du doigt

À la suite de la mort de George Floyd, bon nombre d’organisations de défense des droits civiques des Afro-américains ainsi que des organisations contre l’antisémitisme ont accusé Facebook de ne procéder à aucun contrôle. Elles dénoncent le laxisme du réseau social quant à la nature des publications et autres groupes que la plateforme héberge, qui prônent un comportement violent, haineux ou raciste. Elles ont donc invité les entreprises à stopper leurs collaborations avec le réseau social, à l’aide du hashtag #StopHateForProfit.

Demande de restrictions

Ces organisations réclament, entre autres, la mise en place d’un poste de référent sur les droits civiques au sein de Facebook et la création d’une équipe chargée de déceler le harcèlement en ligne. Elles demandent également des audits ainsi que la suppression de tous les groupes publics et privés prônant un comportement haineux tel que le suprématisme blanc ou encore l’antisémitisme.

Du côté de Facebook

De son coté, Mark Zuckerberg, fondateur et directeur de Facebook, a fait savoir à ses collaborateurs qu’il ne va rien changer et qu’il ne se laissera pas influencer par une menace qui pèse sur une faible partie de leurs revenus. Selon lui, ces annonceurs seront de retour bien assez vite sur la plateforme et il ne voit dans tout ça qu’un problème de réputation et non d’économie.

La solution se trouverait dans la légifération

Le géant des réseaux sociaux ne compte donc pas lever le petit doigt pour rendre sa plateforme plus sûre et respectueuse du genre humain. Et apparemment, ce ne sera pas quelques millions de perdus qui y changera quoi que se soit.

La solution pourrait potentiellement venir des gouvernements qui devraient mettre en place des projets de loi visant à contrôler les contenus de la plateforme.

Mais cela soulèverait une autre question, celle de la liberté d’expression. Beaucoup s’indigneraient de voir de telles restrictions mises en place et crieraient à l’asservissement.

 

Lectures complémentaires :

Le racisme n’est pas une opinion, c’est une infraction

Facebook sur la corde raide

Sources :

https://www.france24.com/fr/20200708-contenus-haineux-le-boycott-publicitaire-contre-facebook-persiste

https://www.rts.ch/info/monde/11425654-de-grandes-entreprises-boycottent-les-espaces-publicitaires-de-facebook.html

https://www.letemps.ch/economie/boycott-publicitaire-samplifie-contre-facebook

https://www.lepoint.fr/high-tech-internet/boycott-de-facebook-la-contre-attaque-de-mark-zuckerberg-02-07-2020-2382814_47.php

https://www.journaldemontreal.com/2020/07/11/facebook-le-geant-incontrolable

Photo credit : shopcatalog via flickr.com

Victor Salgado Torres Victor Salgado Torres

Détenteur d'un CFC d'employé de commerce, j'ai fait ma première expérience dans une entreprise de fret international en tant que transitaire. L'organisation, la rigueur et la précision étaient de mise pour cet emploi. Je suis de nature jovial, j'aime être en contact et travailler avec les autres. Je suis assurément une personne fiable et autonome. Je suis polyvalent au possible. On m'appelle le MacGyver de l'administration. C'est faux, mais ce surnom me correspondrait tout à fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.