GBN Talk 2 : Le public a osé être !

Print Friendly, PDF & Email

gbn talk

Réussir sa vie professionnelle, atteindre un équilibre entre l’être et le faire, nécessite de l’audace et de se « connaître soi-même ».

C’était l’enjeu de notre dernier GBN Talk, « Osez être ce que vous avez toujours voulu être », qui se voulait être avant tout, une opportunité de pratiquer la fluidité intérieure et de découvrir comment prendre le « leadership de soi-même ».

Cette soirée a eu lieu le 14 mars, comptant un parterre de 45 participants.

gbn talk

Pour Marilu D’Onofrio, Directrice de GBN, «seule la confiance en soi et le développement quotidien des compétences professionnelles et relationnelles permettent de rester compétitif. Les candidats gagnent ainsi en crédibilité et retournent rapidement en emploi durable ». Cette confiance en soi joue un rôle fondamental, et il est donc indispensable d’en parler et de s’entourer d’intervenants de qualité et expérimentés. « C’est la raison d’être de cette rencontre, c’est l’engagement social et humain de notre organisation », a-t-elle souligné.

La conférence a été encadrée et conduite avec brio par le modérateur, Ludovic Jura, qui a su, entre autres, créer une atmosphère détendue, remplie de bonne humeur, pour ainsi fédérer l’auditoire en un groupe uni et collaboratif. « Se remettre en cause, c’est quelque chose de suffisamment sérieux en soi… si on ne brise pas la glace, on tombe dans quelque chose de très austère, et par conséquent de contre-productif », nous confie-t-il à la fin de la soirée. Cela n’a pas été le cas, bien au contraire, sourire et bonne entente ont été une constante.

 

Une soirée d’échange et de pratique

gbn talkLes animatrices, Nathalie Lebas, Formatrice en changement génératif et conférencière, ainsi que Christine Genotal, Conférencière et consultante, ont su elles aussi, créer une ambiance propice à l’écoute, à l’échange et accompagner les participants sur le chemin de la découverte de soi. Trouver la clef de l’équilibre entre l’être et le faire est indispensable à la réussite professionnelle.

La soirée s’est articulée autour du concept de « fluidité intérieure », en interaction avec le public. Des ateliers ont eu lieu lors de la seconde partie de la soirée, permettant de pratiquer et de ressentir les bienfaits des techniques découvertes.

Mais avant tout, le challenge pour les intervenants aura été de co-animer la soirée sur le corps et sur l’audace, pour la première fois, et ce, tout en respectant le temps et en cherchant à être le plus pragmatique et pratique possible. Parler oui… mais expérimenter c’est mieux. « Nous tenions absolument à alterner les phases entre speech et pratique, car il était indispensable d’être fluide… ». Le défi a été relevé haut la main, et chaleureusement accueilli par tous les participants.

 

Un public enthousiaste à participer

gbn talk« C’était une expérience incroyable, au-delà de mes attentes. J’ai beaucoup appris, j’ai beaucoup ressenti. Je me sens mieux, plus fluide, pour mieux faire, pour mieux être, pour mieux vivre; et j’ai hâte de continuer ce chemin… » s’est exprimé un membre du public. « J’ai découvert que l’équilibre est possible, et même qu’il est indispensable… et ce soir, je l’ai ressenti en moi, j’étais fluide ». « …si l’on est bien avec soi, on va permettre à l’entreprise de tirer le meilleur de nous-mêmes et le travail sera de qualité… » nous confie une autre personne. « J’étais venue très ouverte sans a priori… et la belle énergie ainsi que les formulations m’ont permis de me remettre en question… de faire un contrat avec moi-même; J’ai donc décidé de me donner rendez-vous chaque jour, parce que je le mérite », nous explique une participante. « C’était un retour à moi-même… ce soir l’énergie était magnifique, et j’ai eu l’impression d’avoir épousé ma cause… je suis allée au fond de moi-même »conclue une convive.

Une fois encore, la communauté GBN s’est retrouvée autour de ces thématiques porteuses et essentielles afin de trouver le juste équilibre personnel et professionnel.

Marilu D’Onofrio souhaiterait que les entreprises s’intéressent davantage aux personnes en transition professionnelle. « Il s’agit de personnes qui ont énormément de compétences, des choses à offrir aux entreprises, qui peuvent en être les acteurs… ». Ce qui la surprend, c’est le fait que « malgré l’évolution incessante et quotidienne, certaines idées ou craintes n’évoluent pas… ». Mais, au sein de GBN, le moral est au beau fixe; on s’active et on ose par tous les moyens, inverser cette tendance.

« Osez être ce que vous avez toujours voulu être », était le slogan de l’invitation. Un soir d’hiver pluvieux, en mars à Genève, dans une petite salle intimiste, dans une ambiance habitée par la bienveillance, 45 personnes ont osé.

Pour la première fois, l’espace d’une soirée, « elles ont été », certaines d’avoir trouvé la porte qu’il fallait ouvrir, et elles sont reparties, confiantes, vers un futur plus audacieux.

Quant à vous lecteurs, sachez qu’une nouvelle rencontre est d’ores et déjà agendée et aura pour thème : “Allez chercher l’échec pour viser les étoiles”.

Pour ne rien manquer, continuez à nous suivre également sur les réseaux sociaux #GBNTalks.

 

Photo credit : Alessio Di Sanzio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.