Huiles essentielles : La nature aussi forte que les médicaments !

Print Friendly, PDF & Email

huiles essentielles

Entre médecine naturelle et industrielle

Dans notre quotidien, il nous arrive de tomber malade et lorsque nous ressortons de chez le médecin, c’est bien souvent avec une ordonnance.

Il faut comprendre que la plupart des produits pharmaceutiques ne sont « que » les molécules actives que l’on retrouve dans la nature.

Avant l’invention de la pharmacopée, les gens se soignaient à base de plantes et arrivaient à guérir. Chaque plante contient des substances plus ou moins connues qui peuvent nous aider à combattre certaines maladies.

 

Notre corps, une usine chimique

Il faut se rappeler que notre corps est une usine chimique hors norme. Nos hormones sont sécrétées dans des buts bien spécifiques.

Notre corps a la capacité de s’autoréguler afin de maintenir l’équilibre, ce fonctionnement est appelé homéostasie. Cette régulation, nous n’en avons même pas conscience (pression artérielle, capacité à créer de l’insuline, des sucs digestifs, gestion du sommeil…).

Il se trouve que le corps ne peut pas toujours y faire face. Certaines attaques extérieures sont violentes, des dérèglements internes peuvent se produire et celui-ci aura besoin d’un coup de main en vue d’y répondre.

 

Le pouvoir des plantes

Nous pouvons lutter contre certains symptômes grâce aux plantes, mais leurs taux en substance active sont souvent faibles. Dans le but d’avoir une plus grande efficacité, l’homme a pu les concentrer par sa distillation en vue d’obtenir les huiles essentielles.

Tout comme les médicaments, les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution. Malheureusement, il n’existe pas de notice de comment s’en servir lorsque l’on vous vend un flacon. Pour cela, il faut aller consulter des sites d’aromathérapie ou faire appel à un aromathérapeute.

 

Voici quelques exemples et bienfaits des huiles essentielles :

  • L’eucalyptus radié, avec sa forte odeur, est excellent concernant toute la sphère ORL. Il dégage les bronches, le nez en asséchant les voies respiratoires et lutte contre les otites. Cette plante est non seulement expectorante et antivirale, mais sert aussi de stimulant psychique contre le manque de courage et de motivation.
  • La palma rosa est un excellent antifongique et antimycosique. Elle agit contre les infections intestinales, ORL, dermatoses fongiques. Elle aide également contre la fatigue, le surmenage et sert de tonifiant.
  • L’estragon est un bon antispasmodique neuromusculaire, anti-infectieux et antiviral. Elle est d’une grande utilité contre les problèmes digestifs (ballonnements, gaz, nausées, colites infectieuses et spasmodiques). L’utilisation de cette huile essentielle est aussi bonne pour les personnes souffrantes d’insomnie, d’anxiété et de surmenage.
  • L’immortelle Corse est un anti-hématome. Elle agit contre les bleus, les chocs et les bosses, mais aussi contre les coups de soleil et brûlures. Elle améliore la circulation sanguine contre les phlébites et les varices.
  • Lédon du Groenland est décongestionnante et régénératrice hépatocellulaire. Son action sur le foie est multiple (drainage, intoxication hépatique, hépatite virale, cirrhose). Elle permet aussi de lutter contre l’insomnie, la dépression et le stress extrême.

 

Utilisation et conseils des huiles essentielles

La majorité des huiles essentielles sont contre-indiquées pour les femmes enceintes et les enfants en bas âge.

La prise par voie orale est principalement réservée à une prescription médicale. Il est donc nécessaire de bien se renseigner sur les dosages et façons d’utiliser ce concentré de plante. Par exemple, le site « https://plante-essentielle.com/ » regroupe, informe et  répond aux questions. Ce dernier, édite aussi des informations sur une 60aine d’huiles essentielles.

Vous pouvez faire un test sur une période réduite, mais il est toujours préférable de prendre aussi conseil auprès de son médecin traitant qui pourra vous informer des contre-indications ou précautions à prendre. Il est censé bien vous connaître et sait quel traitement vous suivez ou si vous êtes allergique à certaines substances.

 

Dans le massage

L’utilisation de dilution d’huiles essentielles dans le massage apporte à ce dernier, non seulement le bienfait des gestes mais aussi une absorption et diffusion de ses effets, via la peau.

C’est pour cela qu’avant d’utiliser une huile, le masseur se renseignera toujours auprès de ses clients sur leurs allergies. Le conseil principal est d’utiliser une plante sans « danger », telle que le lavandin. Ses propriétés sont décontractantes au niveau musculaire, sédative et hypotenseur, c’est pour cela qu’il est beaucoup utilisé.

 

 

Source : Plante Essentielle

Photo Crédit : publicdomainpictures.net

Francois Marti

Francois Marti


Employé de banque depuis près de 30 ans dans le back-office titres.
Mes expériences sont variées à travers les différents secteurs de ce domaine.
Je suis aussi passionné par le massage et je prépare le diplôme de massage classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.