Comment co-créer pour relever les défis qui nous dépassent ?

Print Friendly, PDF & Email

innovation

« Le  tout est plus  que la somme des parties » 

Dans le cadre de «Open Geneva 2019», la Chambre de Commerce et d’Industrie de Genève (CCIG), a organisé un panel de discussion qui a eu lieu le mercredi 20 mars.

Les intervenants composés de huit experts ont mis en avant au travers d’exemples la nécessité de prendre en considération des nouveaux domaines de compétences et de profiter des outils d’innovation. Ils ont traité plus particulièrement de l’avantage de la collaboration entre concurrents.

 

L’intelligence collective au service de l’innovation

innovationPascal Allot, Directeur d’Innovation Ecosystem chez IBM a traité de la méthodologie dite de « l’intelligence collective ». Il s’agit de permettre à une « équipe hybride » de coopérer et de réfléchir sur les besoins définis d’une entreprise ou de consommateurs dans le cadre d’un atelier. Cette approche est déjà courante auprès de la branche de Zurich. Prochainement, un laboratoire ouvrira à Genève.

Par ailleurs, IBM compte appuyer et développer ces interactions en mettant gratuitement à disposition des outils à ce propos et reste en attente de propositions pour de nouveaux challenges.

 

Fablab, un lieu où échanger ses compétences

Gaëtan Bussy, Manager de Fablab à Neuchâtel a exposé le concept des « Fablab » (la contraction des mots Fabrication et Laboratoire). Il s’agit de la mise à disposition d’un lieu de partage ouvert au public afin de pouvoir utiliser des machines et échanger des compétences dans le but de créer, ensemble, de nouveaux produits. La première expérience de Fablab de Suisse a justement eu lieu à Neuchâtel.

Les intervenants du Laboratoire d’Innovation Sociale (LYS) et de l’Office pour la promotion de l’industrie et des technologies (OPI) ont mis l’accent sur le facteur humain en soulignant qu’il demeure prépondérant et incontournable.

A suivi un moment d’échange avec le public lors duquel la discussion a porté sur le facteur coût et sur le facteur risque de ces méthodologies, ainsi que sur la faisabilité de ces processus sur la place de Genève.

Les acteurs et les participants ont eu l’occasion de faire connaissance et les échanges entre intervenants et participants ont permis de créer de nouvelles synergies et d’esquisser de nouvelles collaborations.

 

Sources :

https://www.ccig.ch/agenda/2019/03/Le-tout-est-plus-que-la-somme-des-parties-comment-co-creer-au-XXI-siecle-pour-relever-les-defis-qui-

https://lys.ch/

http://fablab-neuch.ch/wp-content/uploads/2013/08/120914_FlashInformatiqueEPFL.pdf

Photo credit : Bovee and Thill Do You Know That Artificial Intelligence Will Be More Transformative Than the PC and the Internet? via photopin (license); CCIG

Veronique Chantal Mackoubily Sindelar

Veronique Chantal Mackoubily Sindelar


With my experience in high-level administrative support, human resources and accounting in trading and finance companies, I have the skills to look after all your back office needs. I am motivated to help, to contribute and actively build constructive links between different departments to nurture team spirit.

I have always had an entrepreneurial mindset and learn quickly. Now, I am discovering how this mindset can be applied in the field of sustainability and socially responsible business activities and am very interested in how collective intelligence, through collaboration, can be used to transform an idea into a structured project.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.