L’intelligence artificielle complémentaire à l’être humain

Print Friendly, PDF & Email

intelligence artificielleAfin d’exorciser la peur que les humains ressentent face à la progression de l’I.A., la Fondation Impact I.A. ainsi que des scientifiques de l’Université de Genève et de l’EPFL, Lausanne ont rassemblé lors d’une conférence un large panel de spécialistes de divers secteurs afin d’expliquer ce qui pourrait être mis en place pour rassurer la population face à un progrès inévitable et méconnu, l’« Intelligence Artificielle ».

Ceci représente la rencontre de deux univers, la technologie et l’humanisme !

La fondation a donc pour but d’actionner les applications concrètes de l’I.A. sur le travail, ceci avec une approche durable. Elle accompagne les entreprises dans ce sens afin de les sensibiliser et de les convaincre qu’une cohabitation est possible et serait positive et innovatrice pour tous.

 

1er groupe d’intervenants : Formation et compétences (RH, sociologue, neuroscientifique)

Ce groupe évalue l’impact de l’innovation et du progrès apporté dans une entreprise avec l’I.A. Il estime que certaines tâches répétitives pourraient être effectuées par l’I.A. afin que les collaborateurs de l’entreprise puissent avoir plus de temps libre pour la formation continue et pour l’anticipation des tâches à venir.

 

2ème groupe d’intervenants : Entreprises et innovation (Spécialiste entrepreneuriale, ingénierie, philosophe)

Ce groupe s’est penché sur l’organisation concrète de l’entreprise en intégrant l’I.A. l’impact positif, la survie et la redéfinition des tâches des employés. Cela permettrait aux collaborateurs d’augmenter leurs capacités intellectuelles.

3ème groupe d’intervenants : Éthique et loi (Prof. De Droit, sociologue)

Ce groupe se penche sur la problématique de cohabitation de l’éthique, de la loi ainsi que des enjeux à définir. La loi sur la propriété intellectuelle et protection des données.

 

4ème  groupe d’intervenants : Women in the loop

Ce dernier groupe représente la place de la femme dans la société actuelle. Il est représenté par une femme active ainsi qu’un couple d’une tribu amérindienne ancestrale. Ce dernier est détenteur de la médecine traditionnelle et témoigne de l’importance de la présence féminine dans toutes les activités importantes ou quotidiennes, ceci depuis des millénaires.

Nous sommes donc dans un climat de continuelle mutation dans le monde du travail, tant au niveau de l’organisation des compétences qui pourraient être déléguées à l’I.A qu’au niveau de celles qui pourraient être développées afin d’anticiper l’avenir. Cela permettrait d’avoir plus de temps pour explorer de nouveaux domaines.

Une étude a donc été établie afin :

  • d’identifier les modifications plausibles sur l’emploi, 1er domaine impacté,
  • de repérer les plausibles phénomènes de « cascade »,
  • de mettre en avant les adaptations nécessaires :

L’entreprise resterait ainsi performante et  montrerait son engagement sociétal. De plus, l’individu pourrait également définir les accompagnements nécessaires en terme de formation et de transition.

Dans le but d’une transformation durable des entreprises, une analyse judicieuse est souhaitable ; ceci afin que l’Humain et l’I.A. œuvrent dans l’harmonie pour le bien de l’humanité.

D.A.I. le 1er danseur contemporain muni d’une intelligence artificielle nous a été présenté afin d’illustrer la différence entre l’intelligence humaine et l’intelligence artificielle, sa créativité et sa capacité de jugement.

Un robot gardant une apparence de machine pour bien le distinguer des humains et de leur apparence physique.

Il serait judicieux en effet d’analyser les avantages et inconvénients de l’I.A. afin d’en faire ressortir les impacts positifs dans le monde du travail, ceci afin que cette intelligence soit utilisée à bon escient, pour alléger, accompagner et modifier les tâches des travailleurs et non pas pour faire disparaître des emplois.

Sources :

https://www.impactia.org/

https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/23.html

Nadia Gattlen About Nadia Gattlen

Au bénéfice d'une bonne expérience bancaire, mes articles traitent non seulement de mon secteur de prédilection mais aussi des professions qui en découlent, ceci afin de faire partager mes idées et connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.