LA PLATEFORME COLLABORATIVE SUR L’ÉCONOMIE, LE MARCHÉ DE L’EMPLOI ET LES RESSOURCES HUMAINES EN SUISSE

  1. /
  2. Actualités
  3. /
  4. La simulation pourrait-elle conduire...

La simulation pourrait-elle conduire notre cerveau au plaisir?

by | Nov 6, 2014 | Actualités | 3 comments

2014simulpro1Force est de constater que de moins en moins de personnes prennent plaisir à conduire, les routes sont embouteillées, les gens de plus en plus agressifs…. Les amateurs de conduite capable de s’offrir quelques heures de plaisir en toute sécurité sur un circuit sont peu nombreux. Aujourd’hui, grâce aux progrès technologiques (bande passante, images, sons, mouvements…) une alternative existe : le simulateur de conduite.

Le vendredi 7 novembre 17h SimulPro ouvrira à Plan-les-Ouates le premier centre de pilotage virtuel en Suisse.

Nous avons eu la chance de découvrir et de tester pour vous ce nouveau centre. L’installation comporte huit simulateurs capables de fonctionner en parallèle ainsi que quatre simulateurs plus petits adaptés aux enfants. Pour 2015, l’entreprise prévoit de rendre accessible les simulateurs pour 90% des handicaps connus.Cela promet des courses 2014simulpro2enragées entre amis ou entre collègues !

Sans vous donner de données confidentielles, voici  quelques caractéristiques techniques :

  • Quatre serveurs
  • Un bande passante d’un Gigabyte
  • Un réseau pour la simulation et un pour la vidéo
  • Plus de 50 Terra d’espace de stockage

Grâce à son espace de stockage, votre session est sauvegardée et vous avez la possibilité de la garder en souvenir. Quant à eux, les pilotes confirmés pourront analyser leurs courses dans les moindres détails et ainsi s’améliorer.

Il reste une question légitime à se poser : avec ces niveaux de performance, la simulation arrive-t-elle désormais à tromper notre cerveau?

Depuis des années,des spécialistes se penchent sur cette question : “Comment abuser notre cerveau ?”.
Des techniques bien connues existent déjà : les magiciens s’amusent avec le nôtre, la médecine le manipule  avec des placebos…

Pour vous laissez la chance de découvrir par vous-même la réponse à cette question, nous ne vous en dévoilerons pas plus.

Photo credit : copyright SimulPro.

Merci à pour leur sympathie et leur professionnalisme.

3 Comments

  1. Michal Sela

    Simulation de conduite ? Maintenant je suis curieuse… je pense bien qu’on ira y faire un tour… !

    Reply
  2. Wendt Juan-Carlos

    Conduite sans danger?!? Ça existe… Je pense bien y faire un tour en 2015…

    Reply
  3. Jonathan

    En intégrant les technologies de réalité virtuelle tel que l’Oculus Rift, ce genre d’entreprise gagnerait en investissement de matériel : plus besoin de grands écrans ou d’habitacles qui doivent coûter une fortune. Seuls le siège, volant et pédales seraient nécessaires, le reste serait modélisé et visible via la masque de réalité virtuelle. Cette solution permettrait d’avoir accès à une infinité de véhicules avec un habitacle parfaitement adapté, du moment que ces derniers sont modélisés. Et l’avantage majeur est la 3D parfaite que procure ce genre de technologie, avec la perception des distances que cela implique. De plus, ces masques-écrans offrent un champ de vision omnidirectionnel puisque les mouvements de la tête sont reconnus. Une immersion totale pour des sensations garanties.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.