Le laborantin en chimie : les mains du chimiste

Print Friendly, PDF & Email

SONY DSC« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Lavoisier

La chimie est une science qui étudie la matière et ses transformations. Elle est étroitement liée à la biologie et à la physique. Elle permet de produire, de découvrir ou d’inventer des structures moléculaires. Les laborantins en chimie sont les mains des chimistes.

Tâches et responsabilités d’un laborantin en chimie

Le travail du laborantin en chimie consiste à assister le chimiste. Il planifie différentes étapes d’une expérience en laboratoire :

  • préparation : nettoyage, désinfection ou montage du matériel et des appareils. Pesage des matières premières, prise des mesures des volumes, préparation des mélanges ou des solutions ainsi que des échantillons à tester tout en respectant les protocoles d’expérience;
  • prélèvement et analyse des échantillons par des contrôles qualité (ex : pH, %H20, etc.) ;
  • surveillance de la réaction ou de l’évolution des différentes étapes de production, mesure et enregistrement des paramètres ;
  • observation des préparations à l’œil nu, à la loupe ou au microscope, pour identifier les éléments ;
  • extraction et purification des substances par diverses méthodes : distillation, centrifugation, filtration, cristallisation, etc. ;
  • enregistrement : évaluation, analyse des données et des résultats, par conversion en graphique et en tableaux, dans des cahiers de laboratoire électronique ou dans des rapports manuscrits.
  • entretien du laboratoire dans le réapprovisionnement, le stock et l’inventaire, ainsi que des appareils et de la place de travail.
  • élimination des déchets toxiques selon les normes et les procédures de sécurité et de l’environnement.

Domaine d’application du laborantin en chimie

Lors de l’apprentissage, le laborant va choisir sa préférence soit dans la chimie organique (synthèse), soit dans la chimie l’analytique. Les cours théoriques sont les mêmes pour les deux voies, mais la pratique diffère selon le domaine du laboratoire de l’entreprise où il travaille.

Description du domaine de chimie organique

Le laborantin participe à la mise au point, à la recherche et au développement des procédés ou des nouveaux procédés en production industrielle, en synthétisant des substances ou en préparant des produits naturels. Il crée des molécules par réactions chimiques, à partir de molécules simples ou de matières premières, pour obtenir un ou plusieurs produits finaux. Par exemple : médicaments, colorants, cosmétiques, arômes, parfums, etc.

Description du domaine de la chimie analytique

Dans le domaine analytique, le laborant prélève des échantillons lors de contrôle de suivi des différentes étapes de production non seulement dans l’industrie de la parfumerie et aromatique, mais aussi dans le secteur pharmaceutique, médical, environnemental ou encore agricole, afin de surveiller la conformité des produits selon les normes et les lois exigées. Par exemple : l’analyse de sang, d’urine, de médicaments, d’engrais, d’eau, etc.

Compétences et qualités requises pour être laborant en chimie

Les compétences nécessaires pour un laborant sont, en premier lieu, d’avoir du goût pour l’expérimentation et les sciences, de l’habileté, de la méticulosité, de l’attention, de la dextérité, une bonne observation ainsi que de la persévérance. Il faut également être minutieux, rigoureux et précis. Il est également essentiel d’avoir une capacité à communiquer et à gérer les conflits et les critiques, ainsi qu’une bonne aptitude de travail en équipe et une résistance au stress. Une aisance d’écriture et une connaissance des programmes informatique permet de rédiger des rapports et ainsi de les présenter au chimiste.

Formation : comment devenir laborantin en chimie

En Suisse romande, en entreprise, le métier de laborantin en chimie est accessible par un apprentissage d’une durée de trois ans.
En école, à plein temps, la théorie et la pratique se déroule à Monthey ou à Porrentruy (1ère et 2ème années à plein temps, 3ème année en stage).

A Genève, l’Association Genevoise pour les Métiers de Laboratoire (AGEMEL) s’occupe de la formation des laborantins en chimie : la formation pratique se passe dans un laboratoire (3 jours/semaine) ; la formation théorique se déroule (1,5 jours/ semaine) à l’école professionnelle ; des cours interentreprises sont donnés (0,5 jour/ semaine) par les formateurs de l’entreprise ou l’AGEMEL.

A la fin de la formation est délivré un Certificat fédéral de capacité (CFC) de laborantin en chimie.
Il est également possible de faire une maturité professionnelle intra ou post-CFC.

Contenu des cours
laborant chimie

Conditions d’admission

  • Avoir achevé sa scolarité obligatoire et être promu.
  • Avoir un goût pour les sciences.
  • Passer l’examen d’admission organisé par l’AGEMEL.

L’examen d’admission de l’AGEMEL comporte quatre étapes :

  • l’inscription aux tests d’aptitudes,  le remplissage d’un formulaire comprenant une biographie et les motivations pour cette profession, écrite à la main ;
  • la présélection (pour les candidats retenus) organisé par le psychologue-conseil (tests d’aptitudes intellectuelles et de motivations. Seuls les 30-35 premiers candidats sont retenus pour poursuivre la sélection ;
  • la sélection (pour les candidats retenus) organisée par les formateurs (tests pratiques et entretien avec le psychologue-conseil) ;
  • l’entretien des candidats sélectionnés dans les entreprises en vue d’un éventuel engagement.

Vous trouverez la liste des entreprises formatrices de laborantins en chimie du canton de Genève sur http://www.unige.ch/ufa/chimie/formateurs.html.

Tous les formateurs n’engagent pas systématiquement chaque année. L’inscription aux tests d’aptitudes est valable pour toutes les entreprises formatrices. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire de manière individuelle auprès de chaque entreprise, mais uniquement auprès de l’AGEMEL. Lors des tests d’admission, il est demandé au futur apprenti quelle entreprise il voudrait intégrer, par ordre de préférence.

Formation supérieure

Une fois le Certificat Fédéral de Capacité (CFC) obtenu avec la Maturité Technique Professionnelle, il est possible de poursuivre des études en HES comme :

  • La Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg – HEIA-FR.
    Le titre obtenu est un Bachelor of Science HES-SO en Chimie.
  • HES-SO Valais, Sciences de l’ingénieur, Sion.
    Le titre obtenu est un Bachelor of Science HES-SO en technologies du vivant, option chimie analytique.

La formation supérieure HES-SO conduit au métier d’ingénieur en chimie. Celui-ci est capable de concevoir, de planifier et de conduire des études et des expertises, de développer et d’optimiser des méthodes d’analyse et des procédés de transformation et de mettre en œuvre et gérer des installations de production dans les secteurs de l’industrie chimique, para chimique et pharmaceutique.

Ensuite, il existe des formations liées comme le Master of Science HES-SO in life Sciences et les formations continues.

Enfin, la chimie nous entoure chaque jour sans même que l’on s’en rende compte. Par exemple : le parfum fraise de notre yaourt, l’eau qui s’écoule de notre pot d’échappement, la levure chimique qui fait gonfler nos pains et gâteaux, etc. Elle peut être bénéfique, si elle est utilisée à bon escient, car il n’est pas rare que les industries chimiques polluent l’environnement. Cependant, les points positifs de ce métier sont d’avoir une meilleure connaissance du fonctionnement de la nature et de ses transformations, de comprendre les mécanismes de la vie quotidienne. Le laborant se sent utile en créant et fabriquant de nouvelles molécules, ainsi qu’en ayant un contrôle sur la conformité des produits, en respectant au mieux l’environnement et la population.

Sources :

http://orientation.ch/dyn/1109.aspx?id=1375

http://www.unige.ch/ufa/chimie.html

http://www.unige.ch/ufa/chimie/formateurs.html

http://www.orientation.ch/dyn/1109.aspx?data=formation&id=698

http://www.unige.ch/ufa/agemel.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chimie

http://www.hes-so.ch/fr/bachelor-chimie-526.html

http://www.hevs.ch/fr/

Comments

  1. Wendt Juan-Carlos

    Encore un article très professionnel et instructif. Je remercie Nathalie Huber pour toutes ces informations précises qui démontre toute sa passion et envie de continuer son évolution dans cette branche… Son article est si intéressant et passionnant que je m’imagine facilement dans une autre vie travailler comme laborantin… Et puis sans la chimie, nous n’aurions pas tant de produits qui nous facilitent la vie d’aujourd’hui. Félicitations!!!

  2. Diallo Ibrahima Sadio

    Waou, ces informations sont très importantes. Je vous valide et j’aimerais en faire connaissance.
    J’ai un peu étudié la chimie et j’aime beaucoup la chimie y compris les chimistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.