Le métier de la Responsabilité sociale des entreprises

Print Friendly, PDF & Email

innovationInterview de M. Marc Pfitzer, Directeur général de FSG Europe

La FSG (Foundation Strategy Group) est un cabinet de conseil international en matière d’innovation sociale. Leur activité principale est d’accompagner toute sorte de structures souhaitant contribuer d’une manière ou d’une autre au développement durable. J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer M. Marc Pfitzer qui nous a donné quelques pistes pour des personnes qui s’intéressent à ce champ d’activité et qui a partagé avec nous les possibilités offertes par le domaine de la RSE (Responsabilité Sociale d’Entreprise).

Quelles sont les possibilités professionnelles dans la RSE? 

” Les métiers de la RSE ont beaucoup évolué et changent encore constamment. Dans l’absolu, il existe peu d’emplois, ce sont souvent de toutes petites unités très spécialisées. Dans un premier temps, il faut comprendre l’histoire de la RSE. Nous venons de vivre une quinzaine d’années d’efforts de standardisation des approches RSE pour minimiser l’impact négatif des entreprises, à travers de nombreux indicateurs environnementaux, sur les conditions de travail, sur les droits de l’Homme, etc. Par exemple la standardisation des méthodes de mesures des émissions de CO2 afin de les diminuer.”

“C’est donc un travail très technique qui va souvent être attribué aux techniciens sur site, qui connaissent les contraintes spécifiques à une chaîne d’approvisionnement, de production ou à un réseau de distribution, et qui vont se joindre à une équipe de RSE pour diriger ce travail. Ce spécialiste va donc intégrer ses connaissances dans une politique d’entreprise et va disséminer ses connaissances au sein de l’entreprise pour que tout le monde soit conscient et puisse agir dans leur parcours et dans leur travail journalier sur cette question. On a donc des spécialistes et des petites équipes qui viennent des domaines qui vont être touchés. Souvent une personne qui connaît très bien les problèmes environnementaux et les technologies “vertes” va pouvoir se joindre à une équipe RSE pour traiter les questions liées à ce domaine. Le parcours typique est celui de spécialiste dans l’opérationnel qui, de par ses connaissances, va se joindre à ces petites équipes RSE et va influencer et appliquer ses standards et ses pratiques à travers l’entreprise, l’usine, la vente et/ou le marketing. C’est le parcours traditionnel.”

“Aujourd’hui, c’est évidemment difficile d’accéder à la RSE en tant qu’étudiant parce que:

1. Cela nécessite des connaissances très spécifiques

2. Ce sont de toutes petites équipes très spécialisées qui établissent des standards à travers toute l’entreprise. On peut voir des équipes de 10 ou 20 personnes au plus aidant une entreprise de 100’000 personnes, à appliquer des bonnes pratiques.”

Et quelles évolutions sont possibles pour le métier?

” Mais, une bonne chose est que la RSE évolue et on a réalisé avec le concept de valeur liée (shared value) qu’il est très important pour une entreprise de minimiser ses impacts, mais ce n’est pas là la force énorme d’une entreprise. La force d’une entreprise est l’innovation et sa capacité d’agir à grande échelle grâce à sa durabilité économique. Notre contribution avec le concept de la valeur liée est de faire réaliser que tout ce qu’il y a autour de nous, tout ce qui nous entoure est issu d’une autre entreprise. En conclusion, on peut tourner tout le moteur de l’entreprise vers l’innovation sociétale. Ce qui est fascinant avec cette approche est que la RSE devient le travail de tout le monde au sein de l’entreprise, qui aura une vision claire sur sa contribution aux défis sociétaux. La bonne nouvelle est qu’en travaillant au sein d’une entreprise qui a formulé sa stratégie autour de grandes questions comme l’accès au soin, la mobilité verte, ou le développement agricole, on a tous l’opportunité de contribuer à ces stratégies.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.