L’employabilité des bénévoles

Print Friendly, PDF & Email

coeur main ‘’Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.” Confucius

Les  activités bénévoles permettent d’acquérir de nombreuses compétences au fil des ans. Sont-elles pour autant prises en considération par les employeurs ?

Dans la jungle du recrutement, le CV professionnel doit correspondre en tous points avec le poste offert. Souvent, les activités bénévoles passent en deuxième plan ou ne sont pas prises en considération. Est-ce que l’employeur anticipe moins de disponibilité de la part du candidat ? Est-ce que les bénévoles passent pour des amateurs ? Au contraire, certains ont acquis des compétences très pointues dans leur domaine de prédilection qu’ils pourront mettre en valeur sur leur CV.

Des difficultés surgissent cependant lors des recherches d’emploi. Les employeurs pensent que les candidats et bénévoles sont non qualifiés pour intégrer une nouvelle fonction qui pourtant leur correspond en tous points ou trop qualifié pour un emploi en adéquation avec leurs compétences professionnelles couplées à leurs compétences de bénévolat.

Beaucoup de trentenaire et de quadragénaires vivent cette même situation. Une première formation et des années d’expériences dans un domaine professionnel précis, puis un licenciement. Un bilan de compétence met en évidence des capacités auxquelles les candidats n’avaient pas pensé. Celles-ci ont pourtant été travaillées pendant des années dans le cadre du bénévolat, non validées par un certificat ou un diplôme et non rémunérées dans un tout autre domaine. Le bilan de compétence permet de retrouver confiance en soi et de valoriser ses heures de bénévolat. Les compétences acquises au fil du temps sont en général issues d’une passion ! Et quoi de mieux que d’engager une personne passionnée par ses activités ? La confiance en soi permet de déplacer des montagnes et de se lancer dans un nouveau challenge. Il n’y a pas d’âge pour prouver ses compétences.

Il existe tant d’avantages à engager une personne qui donne de son temps dans des activités qui correspondent aux valeurs de l’entreprise! Une cohérence que les employeurs devraient prendre en compte en invitant ces candidats à un entretien. L’implication civique du bénévole est une valeur sûre. Il s’est engagé en premier pour son épanouissement personnel, puis s’aperçoit qu’il peut offrir son expérience altruiste à un employeur qui lui fera confiance car il est persuadé de sa motivation. Il ne s’agira plus de ‘’boucler les fin de mois’’, il s’agira de s’épanouir dans son travail et de donner entière satisfaction à son employeur !

Source : www.lesobservateurs.ch/2013/02/05/vous-avez-dit-benevole/http://evene.lefigaro.fr/citations/confuciushttp://www.benevolat-vaud.ch/benevole/valoriser-son-engagement-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.