Les multinationales face à la crise de logement : une menace pour le développement de l’économie genevoise

Print Friendly, PDF & Email

immobilierDans le canton de Genève, il existe 930 entreprises multinationales. Leur nombre a été multiplié par 3 en 30 ans et ils représentent 35% des salariés genevois. Ce secteur des multinationales est donc un facteur de poids dans l’économie genevoise, aujourd’hui menacé par la pénurie de logements pour ses employés.

Le grand défi des multinationales lors du transfert de leurs employés à Genève est la pénurie de logement. Sur Genève, le taux de logement vacants est seulement de l’ordre de 0,2%.  Malgré une correction à la baisse de prix pour le secteur de logements de standing et haut standing, les loyers situés rentrent 3000 CHF et 8000 CHF restent élevés. D’autant plus que les multinationales ont réduit d’une manière significative leur budgets pour loger leur employés, qui ont été divisés par deux voire par trois.

A force de chercher des logements et de rien trouver, des employés des multinationales optent pour le canton de Vaud ou pour la France voisine. A titre d’exemple  45% des 850 employés de Givaudan habitaient en France, dans l’Ain et la Haute-Savoie en 2010. Parmi les 55% vivant en Suisse, beaucoup ont opté pour le canton de Vaud. Très souvent ils font appel à des sociétés de relocation – à Genève on dénombre une trentaine.

Secrétaire générale du Groupement des Entreprises Multinationales (GEM), Olivia Guyot estime que la situation tendue de l’immobilier «pourrait vraiment péjorer le développement de la place économique genevoise. Créatrices d’emplois, productrices de revenus substantiels, les multinationales ne reçoivent pas un accueil à la hauteur», estime-t-elle.

Sources:

www.travailler-en-suisse.ch

www.letemps.ch

www.gbnews.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.