Du nouveau dans les Ressources Humaines, la revanche des robots

Print Friendly, PDF & Email

IA

l’Intelligence Artificielle (IA) au service du management du personnel. Un robot évalue les performances et sanctionne le cas échéant.

Il n’est jamais facile d’être licencié par son employeur, encore moins de l’être par un robot.

Pourtant, la nouvelle tendance est de faire appel à l’IA afin d’optimiser la productivité d’un employé. Un robot surveille et analyse les performances de l’ouvrier et le cas échéant, il émet un avertissement sans qu’aucune personne du service Ressources humaines (RH) n’ait à intervenir.

Le manque de performance, la non-atteinte des objectifs de production, sanctionnés de plusieurs notifications écrites activent de manière automatique et sans « intervention humaine », la procédure de licenciement.

Le monde du travail n’en a pas terminé avec la notion controversée d’Uberisation que de nouveaux questionnements surgissent au gré des applications sociales de technologies dites disruptives.

Une série de calculs exécutés par de savants algorithmes – dont on ignore à ce jour le fonctionnements, – décident qui est performant et qui ne l’est pas.

Cette approche soulève toute une série de questions : qui les a programmés, dans quel but ? Quels sont les critères pris en compte, tels que la quantité, la durée, l’efficacité, et le rendement, ou encore le temps de pause, la durée des repas, ou les absences répétitives.

La pratique demeure sensible, car au fond, il s’agit de déléguer un jugement et une décision, ainsi que sa mise en application. Certains praticiens parlent déjà de déshumanisation de la relation professionnelle. Le processus se trouve dès lors être plus factuel, moins sujet aux états d’âmes ou à d’autres sources d’interprétation.

 

La difficulté réside dans la fixation des objectifs

Dans le cas mis en avant par The Verge, celui d’Amazon USA, il semblerait que le critère de base soit celui du nombre. Indice de productivité, quantité de paquets réalisés et acheminés sur une période déterminée, avec un regard porté sur le temps passé à ne pas travailler. Le personnel est constamment sous stress, car il doit veiller de manière permanente à ne pas baisser son indice de rendement. Manger, fumer, même aller aux toilettes, sont autant d’activités à éviter le plus possible, car time consuming (dévoreuse de temps).

Mais, ce qui semble le plus surprenant dans ce cas d’espèce, c’est que les objectifs à atteindre sont fixés en fonction de la demande des clients. Cela veut dire que l’entreprise pourrait aussi les élever lorsque la majorité des employés les atteignent.

 

Conséquences de ce management des RH par l’IA

Quel a été l’impact de cette politique de management par l’IA. Sur le seul site de Baltimore, la firme aurait licencié des centaines d’employés en se basant sur des algorithmes.

Le 1er mai, c’était juste la semaine dernière. Les corporations ouvrières ont célébré un peu partout la journée du travail. La robotique dans le management des RH n’était pas vraiment à l’ordre du jour. Le pouvoir d’achat et l’accès au monde du travail occupaient, ou plutôt, préoccupaient les cadres dirigeants.

Cependant, les spécialistes du monde du travail ne tarderont sans doute pas à prendre la parole, à dénoncer une violation flagrante du droit du travail, de la personne en tant que travailleur. Il va d’ailleurs probablement être question d’ouvrir un débat autour de la pertinence de ces outils, des critères pris en compte et de savoir comment faire pour avoir une totale transparence au sein de l’entreprise.

 

Décision automatisée

L’automatisation d’une prise de décision, voire l’exécution d’un processus de RH sans aucune intervention humaine reste extrêmement problématique. Remplacer l’humain par de l’algorithmique comporte aussi des risques d’erreurs et toute une série de questionnements de fond :

  • Faut-il accepter cette technologie décisionnelle de manière objective ?
  • Et comment exclure l’idée d’une erreur humaine à la base de la conception algorithmique ?
  • Le choix du robot est-il un choix de construction sociale ou d’optimisation managériale ?
  • Est-ce la résultante d’une déresponsabilisation de l’humain face à des situations toujours plus conflictuelles, de manière à éviter toute confrontation ou explication ?

Nous sommes en train de parler de Ressources humaines, d’Intelligence artificielle, de robotique algorithmique ; mais avant tout d’optimisation de ressources. Seul le futur nous dira si ces pratiques vont être adoptées de manière globale.

Néanmoins, nous ne manquerons pas d’ajouter à la thématique « Intelligence artificielle dans les RH », le hashtag #Éthique.

 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Uberisation

https://fr.wikipedia.org/wiki/Technologie_de_rupture

https://futurism.com/device-thoughts-audible-sentences

Photo credit : flickr.com by deepak pal

Alessio Di Sanzio Alessio di Sanzio

I am extremely passionate about humans and the digital revolution and disruptive approaches. I want to act as a partner with companies, NGOs or humans to help them reach success through using these new means of technology opportunities.

As a strategic and multi-disciplinary professional, I have had my fingers in many pies but my main focus is on helping growing business, improve profitability, increase capacity, improve management, develop sustainability, ensure compliance and achieve return on investment.

How? Thanks to the two main sides to my career:
* 20 years working with people as a consultant in the medical industry, small and medium businesses, banks the government and institutions.

* 11 years working for people, as part of an amazing Non-Governmental Organization engaging armed non-State actors towards respect of international humanitarian norms.

Outside of this business range, I'm committed to Press as a journalist and Photo Reporter in sports, social and humanitarian.

I want to change the way that people and business operate in a holistic manner; to give the chance and opportunity for humans to play a role in the future world. Let's begin together with your business transformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.