Mars sera-t-il possible dans vingt ans ?

Print Friendly, PDF & Email

Il est vrai que de nombreux défis sont encore à relever, mais certains d’entre eux sont déjà réalisables ou à en devenir. Dans vingt ans, l’homme sera-t-il en pleine colonisation de la planète rouge ? Ou en sera-t-il encore à l’étudier de loin, à l’aide de robots ?

Elon Musk fondateur de SpaceX, veut coloniser la planète d’ici 2060. La NASA espère envoyer des hommes d’ici 2040.

Le scénario le plus probable est d’ailleurs un partenariat public-privé entre les deux entités. Les ingénieurs n’ont plus qu’une dizaine d’opportunités devant eux, s’ils espèrent poser la première pierre d’une base martienne aux alentours de 2040.

Voici quelques défis à relever :

  1. La BFR

SpaceX développe une fusée énorme, la BFR. Elle permettra d’expédier vers Mars la vingtaine de tonnes de matériel indispensable à l’établissement d’un avant-poste. Prévue pour 2020, celle-ci pourrait convoyer jusqu’à 150 tonnes de matériel.

  1. Une atmosphère moins dense que la terre

L’atterrissage sur Mars est assez complexe, l’atmosphère de la planète rouge est cent fois moins dense que sur Terre ce qui peine à ralentir les parachutes.

  1. Des radiations mortelles

Contrairement à ce que nous voyons dans les films, nous ne disposons pas de véritable tenue de protection contre les radiations. Elles ont lieu à la surface de Mars, mais principalement pendant la phase de voyage, en raison de rayonnement cosmique.

  1. Produire de l’énergie

L’électricité sera produite sur Mars à l’aide de panneaux solaires pour commencer. Malheureusement, la quantité de lumière reçue du Soleil est deux à trois fois inférieure que sur Terre. La NASA développe en ce moment Kilopower, un petit générateur atomique pesant 1,5 tonnes capable de fournir 10 kilowatts d’électricité. Des générateurs isotopiques pourraient aussi servir, et pourquoi pas, la géothermie.

  1. Cultiver de la nourriture

Pour une mission de 500 jours, il est possible d’emporter suffisamment de rations. Si les Terriens veulent s’installer sur Mars, ils devront cultiver leur jardin comme dans le film Seul sur Mars. La NASA tente justement de répliquer le sol martien pour essayer d’y faire pousser des plantes.

  1. Un moral d’acier

Un trajet Terre-Mars dure au moins deux ans et demi. Impossible de prendre l’air, ni même d’aller se balader à l’extérieur… Pour prendre soin de la santé mentale des voyageurs interplanétaire, la NASA a prévu certains conforts, mais il faudra surtout que les astronautes sélectionnés aient une motivation et un moral d’acier.

  1. Oxygène et hydratation

D’autres raisons compliquent la mission des randonneurs intersidéraux, comme l’eau ou encore l’oxygène. Mars regorge d’eau, spécialement sous forme de falaises de glace, de récentes études d’observation l’ont démontré. Pour l’oxygène, des instruments qui sont en voie de développement peuvent extraire du dioxyde de carbone de l’atmosphère martienne qu’il faudra filtrer et transformer chimiquement en oxygène.

Source : letemps.ch

Crédit photo : www.wikipedia.org

Amir Ibrahim Amir Ibrahim

Au bénéfice d'un CFC de gestionnaire de commerce en détails et 7 années d'expérience professionnelle dans la vente.
Gérer le service à la clientèle, former des collaborateurs ou simplement les motiver à atteindre leurs objectifs sont mes domaines de compétences.
Je suis fasciné par la façon dont la technologie peut aider une organisation ou une marque à fournir de nouvelles interactions avec le client.

With a Swiss professional qualification in retail management and seven years’ experience in sales, whether managing customer services, training co-workers or simply motivating them to reach their objectives, I am highly skilled and confident working in this area.

I am fascinated by the ways in which technology can help an organisation or brand to provide superior customer interactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.