Le nombre de morts en Méditerranée en 2018 dépasse 2000

Print Friendly, PDF & Email

migration mediterranneLe nombre de morts en Méditerranée en 2018 dépasse 2000. C’est l’annonce fatale du HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, lors d’une conférence de presse au Palais des Nations à Genève à la fin de l’année.

Au mois de septembre 2018 seulement, une personne sur huit est morte en traversant la Méditerranée. Cela est dû en grande partie à la réduction importante des capacités de recherche et de sauvetage.

Le HCR reste préoccupé par les restrictions logistiques et légales imposées à diverses ONG, telles que “Open Arms“, qui souhaitent mener des opérations de recherche et de sauvetage. L’accumulation de ces restrictions a entraîné l’absence de navires appartenant à des ONG, tels que le navire “Aquarius”, qui effectuent des opérations de recherche et de sauvetage.

Le nombre le plus élevé de décès a été enregistré à la frontière avec l’Italie. Cela  représente plus de la moitié de tous les cas signalés cette année, malgré le fait que ce n’est pas la destination principale des nouveaux arrivants.

Plus de 48000 personnes sont arrivées en Espagne par voie maritime, contre 22000 en Italie et 27000 en Grèce.

Le HCR a appelé à plusieurs reprises à une action sur cette situation et réitère son appel à la communauté internationale pour qu’elle s’attaque aux causes profondes et aux raisons du déplacement qui obligent les populations à effectuer de dangereux voyages.

Pendant des années, la Méditerranée a été la voie maritime la plus meurtrière pour les réfugiés et les migrants. Que cela continue à l’être est inacceptable pour tout le monde.

 

Source : acnur.org

Photo credit : Gerhard Lipold de Pixabay

Julia Quintanar

Julia Quintanar


Assistante de projets de communication et le développement durable au bénéfice d’une solide expérience dans la médiation interculturelle.
Titulaire d’un Master en Responsabilité Sociale de l’Entreprise et parlant anglais, français et espagnol.
Tout le monde qui me connaît me considère une médiatrice naturelle, aussi diplôme et avec plus de 10 années d’expérience, grâce à mon empathie, sens relationnel et écoute attentive, j’aime d’approcher les gens de cultures différents, créer consensus et assurer l’intégration des individus dans le groupe.
Mon objectif professionnel est de faire un travail où je peux apporter mes connaissances et mon expérience et réussir de faire quelque chose d'utile pour les gens et pour la planète et qui me rende heureuse.
...............
Assistant of communication projects and sustainable development with the benefit of solid experience in intercultural mediation.
Holds a Master in Corporate Social Responsibility and speaks English, French and Spanish.
Everyone who knows me considers me a natural mediator, also diploma and with over 10 years of experience, thanks to my empathy, relational sense and attentive listening, I like to approach people from different cultures, create consensus and ensure the integration of individuals into the group.
  My professional goal is to do a job where I can bring my knowledge and experience and succeed in doing something useful for people and for the planet that makes me happy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.