Pourvoir au besoin en nourriture des hommes sur la Lune ou Mars

Print Friendly, PDF & Email

jeune pousse

 

L’envoi d’êtres humains sur la Lune ou sur Mars implique entre autres de trouver le moyen de les approvisionner en nourriture.

Dans son article, “Et si on arrivait à faire pousser des légumes sur la lune?” paru dans l’hebdomadaire « Terre & Nature », Clément Grandjean nous fait découvrir les avancées dans ce domaine, au côté du chercheur Wieger Wamelink.

 

Cultiver en milieu hostile

C’est aux Pays-Bas, dans l’Institut de recherche environnementale de Wageningen que, grâce aux données collectées durant les dernières missions spatiales, des reproductions de sols martien ou lunaire ont pu être créés. Contre toute attente, les chercheurs ont réussi non seulement à faire germer, mais aussi à faire pousser de nombreux végétaux, tels que cresson, le blé, tomates, les poireaux ou les pommes de terre.

Pour autant, il n’est pas question d’envisager une agriculture similaire à celle que nous connaissons sur terre. En effet, les radiations cosmiques ne permettent par une culture en surface. Il faut donc imaginer une atmosphère contrôlée avec un éclairage artificiel dans un espace souterrain.

De plus, d’autres paramètres doivent être pris en compte pour que ce projet soit viable, comme l’ajout de vers de terre pour faciliter le développement des racines ou encore de pollinisateurs. Enfin, pour survivre, les personnes devront être capable d’assurer et de pérenniser les cultures tels des paysans du futur.

 

Questions éthiques

Aujourd’hui, les règles concernant l’exploitation de corps céleste sont vagues.

Clément Grandjean pose à juste titre la question suivante : De quel droit, l’humain interviendrait-il, en apportant des semences et des bactéries terriennes sur des planètes sur lesquelles nous ignorons encore si il existe des formes de vie ?

Toutefois, avec l’envoi d’humains sur Mars et sur la Lune, la communauté internationale devra se pencher sur cette question rapidement.

 

Sources : terrenature.ch; linkedin.com/in/wieger-wamelink-b161076

Photo crédit : Unsplash by Sushobhan Badhai

Christel Berclaz

Christel Berclaz


Dans tous les postes que j’ai occupés en tant que secrétaire-réceptionniste dans les secteurs privé, public ou associatif, la motivation d’aider les gens et mon aptitude à trouver des solutions m'ont permis d'exceller dans les relations avec les clients.

De nature calme, j’ai une grande facilité pour la planification, l’ordre et l’organisation et j'ai su m'adapter et acquérir de nouvelles compétences afin d'être rapidement autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.