Nouvelles technologies et humanitaire I : L’utilisation des drones

Print Friendly, PDF & Email

Nous ouvrons une série d’articles sur l’évolution de la logistique humanitaire. Des experts vont nous éclairer sur l’utilisation des nouvelles technologies dans les processus de logistique humanitaire, que ce soit en situation d’urgence ou dans le développement. Le but de ces articles consiste à examiner les avantages, mais aussi les inconvénients que représentent ces technologies. Ce premier article traite donc de l’utilisation des drones dans la logistique humanitaire.

 

drones

Les drones et programmes de cartographie et photogrammétrie dans le cadre de mission d’urgence ou de développement

Les drones permettent de fournir des données de carte actualisées et des moyens de reconnaissance, en cas de catastrophes (tremblement de terre, inondation, glissement de terrain, déplacement de population…) et de reconstruction, mais aussi des données hydriques, de dénivellement, des plans de cultures ou de sites de construction, dans le cadre du développement, de la veille anti-braconnage et de  la déforestation illégale, de la protection et des intervention anti-incendie.

Avec des programmes adéquats (Pix4D, matshape…), les drones actuels peuvent être déployés sur les zones d’intervention et fournir des cartes 2D ou 3D utilisables par les acteurs humanitaires, grâce à la photogrammétrie.

Que cela soit en temps réel pour des services de secours ou pour des cartes plus grandes et réactualisées pour les cultures, pour des destructions massives lors de tremblement de terre, des ouragans, des tsunamis, les drones peuvent grandement faciliter le travail des secours et des ONGI sur le terrain.

 

Exemple de cartographie par drone suite à l’explosion de Beyrouth

Le 4 août 2020, 750 tonnes de nitrate d’ammonium ont explosé dans le port de Beyrouth au Liban. Des bâtiments ont été endommagés dans un rayon de 5 km. 220 personnes ont perdu la vie, 5000 autres ont été blessées et environ 300000 habitants ont perdu leur logement. L’explosion a provoqué un cratère de 140 mètres, a projeté un bateau et a même brisé les vitres de l’aéroport à 9 km de là.

Dans ce cas, les équipes de secours médical, les autorités et les ONG ont besoin d’une carte mise à jour de la zone, afin de se coordonner, d’évaluer les dégâts, d’accéder aux différentes zones sans risque, d’identifier des blessés, de surveiller les risques d’inondation ou d’effondrement, d’organiser les déblaiements.

Les drones permettre de mettre à jour rapidement les images, car ils peuvent accéder aux lieux couverts de débris sans risque pour les secours.

Ils permettent également de modéliser le souffle de l’explosion, d’évaluer les dommages structurels et de réaménager l’espace urbain.

 

Les drones et les incendies

Pendant, mais aussi après la dévastation d’un incendie de forêt, des drones et des programmes de cartographie peuvent être utilisés en temps réel. Les pompiers interviennent alors plus rapidement, mais aussi plus précisément. Les images permettent d’organiser, mais aussi de protéger les pompiers et les secours en surveillant la progression du feu.

 

Surveillance du braconnage des grandes réserves africaines

Arnaud Ducros, cofondateur de la société Drones application et développement (DAD) explique comment un drone peu aider à lutter contre le braconnage dans la jungle du Botswana. Le DAD-Eye peut voler au-dessus d’un périmètre défini durant deux heures et sa caméra 4k peut surveiller toute activité suspecte, même de nuit. Cela permet alors aux rangers sur place de localiser et de cerner les braconniers en quelques minutes.

Par ailleurs, ce matériel est peu cher, afin que les parcs nationaux africains puissent les acquérir, et facile à réparer par les rangers. De plus, la société forme les rangers au pilotage et à la maintenance, afin que ceux-ci soient totalement autonomes.

 

Les drones de livraison en urgence de médicaments ou de sang

Au Ghana, la société Zipline approvisionne huit hôpitaux et polycliniques grâce à ses drones et souhaite à terme fournir 500 centres de santé, à partir du centre d’Omenako. Les drones atteignent les hôpitaux en moins d’une heure. Avec l’autorisation de l’aviation civile, la société livre des poches de sang ou des vaccins. L’hôpital d’Asamankese par exemple, a été livré en morphine en 30 minutes, lors d’un afflux de blessés suite à un gros accident de la route, ou encore en antidotes lors de morsures de serpent. Auparavant, le délai était de six heures. La rapidité des drones est donc cruciale et permet pour sauver des vies.

 

Des drones de détection de mines plus intelligents

Les drones sont également très utiles pour sécuriser les zones ayant subi des conflits, et notamment pour déminer des terres, qui pourront être réutilisées en toute sécurité par les habitants.

Dans un premier temps, les zones à risques sont cartographiées grâce aux drones. Handicap International a par exemple commencé à doter ses drones de capteurs pour détecter la présence de mines, d’animaux, ou de signes d’explosion. Les capteurs infrarouges et de métaux pourraient même repérer des mines enterrées.

 

Les drones sont donc très utiles, voire essentiels dans le travail des ONG humanitaires, que ce soit pour le développement ou les situations d’urgence. Leur usage va probablement se généraliser à l’avenir, au vu des résultats déjà obtenus sur le terrain.

 

Dans le prochain article de notre série, nous traiterons de la cartographie interactive.

 

Lectures complémentaires :

Logistique humanitaire : le domaine aux mille facettes par 

Le logisticien humanitaire dans un contexte de développement par Robert Foulon

Logisticien humanitaire ou LOG-ONGI, qu’est-ce que c’est ? par Robert Foulon

 

Source : Paris Match, PX4D

https://www.fredzone.org/les-ravages-du-camp-fire-cartographies-a-360-grace-a-des-drones-655

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/11/22/au-kenya-28-braconniers-arretes-de-nuit-grace-a-des-cameras-thermiques_5035912_3212.html

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/07/17/au-ghana-la-livraison-de-medicaments-et-de-sang-par-drones-prend-son-envol_5490536_3212.htm

https://es-la.facebook.com/handicapinternationalfrance/videos/les-drones-pour-aider-les-d%C3%A9mineurs-au-tchad/481274245998086/

Robert Foulon Robert Foulon

Je suis logisticien pour des ONGI depuis 15 ans. J’ai participé à de nombreuses missions en zone de conflit, post-conflit et dans des pool urgences, pour répondre aux catastrophes, épidémies et autres besoins de populations en difficulté.
Je coordonne ou manage toutes les activités logistiques sur le terrain.
Je veux mettre mes compétences au service d’entreprises ou d’ONG internationales dans des projets de développement et/ou de formations en logistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.