Quelle est la différence entre la synthèse et l’analytique dans le métier de laborantin en chimie?

Print Friendly, PDF & Email

laborantine_wpLa chimie est une science qui étudie la matière et ses transformations. Elle est étroitement liée à la biologie et à la physique. Elle permet de produire, de découvrir ou d’inventer des structures moléculaires. Les laborantins en chimie sont les mains des chimistes.

La synthèse en chimie permet de créer, de fabriquer…

La synthèse en chimie organique consiste à créer, à fabriquer des molécules par réactions chimiques à partir de molécules simples ou de matières premières, pour obtenir un ou plusieurs produits finaux.

Le but du laborantin est d’assister le chimiste en faisant diverses expériences ou essais en laboratoire. Il participe à la mise au point, à la recherche et au développement des procédés ou de nouveaux procédés d’une grandes variétés de produits en production industrielles. Une fois le produit obtenu, celui-ci est extrait, puis purifié par diverses méthodes, comme la distillation ou la recristallisation.

Les compétences du laborantin en synthèse

Les compétences nécessaires pour un laborantin en synthèse sont une bonne connaissance des réactions chimiques, des matières premières ainsi qu’une certaine dextérité, le goût pour l’expérimentation, l’habileté, la méticulosité, l’attention, une bonne observation et de la persévérance.

Nous pouvons faire le parallèle avec la cuisine en comparant le laborantin en organique au cuisinier qui prépare ou développe une recette pour fabriquer un plat ou un dessert.

La chimie analytique utilisée en synthèse

L’analytique est un domaine qui intervient aussi dans la synthèse, et notamment dans les contrôles pour la surveillance et l’évolution des différentes étapes de productions, mais qui peut différer dans le secteur pharmaceutique ou médical. Elle permet le prélèvement d’échantillons et l’analyse des composants des denrées, pour vérifier la conformité par rapport aux lois. Par exemple : l’analyse de sang, d’urine, de médicaments, des colorants, de cosmétiques, des aliments, des arômes, des engrais, etc.

Les compétences du laborantin en chimie de analytique

Les compétences nécessaire en analytique sont une très bonne connaissance des appareils d’analyse, une bonne observation des échantillons à l’œil nu, à la loupe ou au microscope. Il faut également être minutieux, net et précis, savoir identifier et contrôler les éléments caractéristiques, utiliser les méthodes appropriées pour extraire une substance et enfin, enregistrer les données et les convertir en graphique ainsi que calculer des statistiques.

Toujours pour faire la comparaison avec la cuisine, le laborantin en analytique serait semblable au goûteur qui décortique les saveurs et les composants des plats.

Des compétences communes à la synthèse à l’analyse

Le métier de laborantin en chimie organique ou analytique diffèrent dans le sens que l’organique permet la synthèse, la production de molécules et que l’analytique quant à lui, les identifie. Mais cela nécessite des compétences professionnelles communes, telles que la planification et la préparation des essais, la réalisation des essais, l’évaluation et l’analyse des résultats de ceux-ci, ou encore l’entretien du laboratoire et des appareils d’analyses. Il faut également savoir s’assurer de sa santé et de celle de ses collègues en respectant les normes et les protocoles de sécurité de manière respectueuse de l’environnement. Il faut être autonome, précis et propre. Avoir une capacité à communiquer et gérer les conflits et les critiques est essentiel, ainsi qu’une bonne aptitude au travail en équipe et une résistance au stress. Ce n’est pas un métier physique. Il faut également une connaissance des mathématiques, une bonne mémoire des produits, de l’informatique et des appareils d’analyses de technologies avancées ainsi que savoir rédiger des rapports et présenter les résultats au chimiste.

Un passage aisé de la synthèse à l’analyse

Pour conclure, la différence entre le laborantin en organique et analytique est qu’il est plus facile pour l’organicien de créer des molécules tout en pratiquant également la partie analytique avec des stages de perfectionnement, si besoins est, pour certains appareils d’analyses que pour un analytique d’avoir un savoir-faire de développement des produits chimiques qui s’acquièrent durant l’apprentissage de base et qui nécessite plus d’années de pratique.

Photo credit: myfuture.com via photopin cc

Comments

  1. Wendt Juan-Carlos

    Merci pour cette introspection très intéressante du métier de laborantin en chimie. Un monde méconnu, mais qui, grâce à cet article, nous est moins opaque aujourd’hui.

  2. Ana-Sofia NUNES DE AZEVEDO

    Excellent article!
    Simple et concis, où l’on distingue deux facettes du métier de laborantin ainsi que les compétences techniques et les qualités humaines et relationnelles nécessaires dans un tel domaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.