Quelle place pour le drone

Print Friendly, PDF & Email

Drone volant au dessus d'un paysage de montagne enneigée Nous avons rencontré Frédéric Hemmeler pour lui poser des questions sur le monde du drone. Il nous a parlé de son école de drone Fly & Film – Drone Academy, la place des drones dans l’espace aérien suisse ainsi que l’avenir des drones dans le milieu professionnel.

Créée en 2016, Fly & Film est la première école de pilotage de drones en Suisse. Son objectif est de former et de sensibiliser les futurs pilotes à la règlementation et aux risques liés à cette discipline.

Aucun permis ou formation n’est obligatoire en Suisse pour piloter un drone. Cependant, il existe des règles liées à l’espace aérien qu’il faut connaître. Certaines zones comme les aéroports ou les réserves naturelles sont strictement interdites de vol ou peuvent être autorisées moyennant des demandes spéciales. Il faut également veiller à respecter la loi sur la protection des données.

Même si la législation suisse est encore plutôt libérale, prendre part à une formation est donc vivement recommandé.

 

La place du drone dans l’espace aérien

Il y a quelques années encore, l’espace aérien se partageait entre l’aviation générale et le vol libre (parapentes, ailes delta, etc.) Le modélisme, réservé à quelques passionnés, se pratiquait dans des zones qui leur étaient dédiées. Mais de nos jours, avec l’explosion de la vente de drones (environ 22’000 drones vendus chaque année et 100’000 drones en activité en Suisse), la création de zones aériennes devient une évidence.

Les sociétés Skyguide et AirMap – entre autres – travaillent déjà sur un système de gestion du trafic appelé Swiss U-space destiné à garantir la sécurité, la localisation des drones et l’autorisation en temps réel de l’espace aérien.

 

L’utilisation du drone dans le civil

Quand on parle de drone on pense surtout à l’armée. Mais dans le civil, de plus en plus d’entreprises s’équipent de drones pour inspecter des zones difficiles d’accès ou jugées dangereuses.

 

En agriculture

En agriculture, tout en étant respectueux de l’environnement, il permet l’épandage précis ainsi que l’obtention de données plus précises qu’avec un satellite, un avion ou un hélicoptère. Il enregistre une multitude d’images à une précision de l’ordre du centimètre. Avec ce que révèle la cartographie, il est déjà possible de mesurer plus finement les doses d’engrais, d’estimer les dégâts causés par le gibier et de constater certaines maladies. AgroFly, société Suisse spécialisée dans la pulvérisation agricole par drone est par ailleurs à la pointe mondiale et connaît de plus en plus de succès.

En effet, le drone demande moins d’organisation et beaucoup moins d’investissement. Il est de surcroît plus respectueux de l’environnement puisqu’il consomme moins d’énergie qu’un hélicoptère ou un tracteur pour le même travail.

 

Au cinéma

Le drone est utilisé pour réaliser des prises de vue pour le cinéma ou la TV.  Il remplace l’hélicoptère, car il permet de voler plus bas, dans des espaces réduits sans danger et à moindre frais.

 

En montagne

Sur un lieu d’avalanche, par exemple, son utilisation permettrait de gagner du temps. Il pourrait permettre de détecter en un temps record les victimes. Équipé d’une caméra thermique, il pourrait quadriller la zone d’avalanche et cibler exactement l’endroit où se trouvent les victimes.

La durée de vie sous une avalanche est approximativement de 20 minutes. La réactivité et la précision du drone serait donc déterminant pour sauver des vies. En outre, il permettrait à l’homme de passer le moins de temps possible sur des zones difficiles d’accès et dangereuses.

 

Nouvelle ère de l’aviation

Le drone va devenir incontournable dans les prochaines années pour sa précision, sa rapidité et son faible coût. Mais surtout, il va remplacer l’humain partout où il prend des risques. A long terme, il devrait compléter l’hélicoptère dans toutes les opérations délicates. « Avec le drone nous sommes entrés dans une nouvelle ère de l’aviation ».

 

Pour en savoir plus sur l’école : Fly & Film – Drone Academy, AgroFly

Photo credit : Free-Photos via pixabay.com

David Rudaz David Rudaz

Après dix ans d'expérience dans l'enseignement puis quinze ans dans la vente, je m'intéresse désormais activement au monde du drone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.